Archive for mai 2010

Kami, Karine et Mickaël

mai 30, 2010

Si vous voulez parler à Kami, 10 mois vous devez vous adresser à ses géniteurs et traducteurs interprètes, Karine et Mickaël. Parce que Kami parle le « blluuu prrr lala », et qu’elle a tendance à sourire tout le temps quand vous lui parlez c’est un peu déconcertant. Kami, Karine et Mickaël vivent dans le sud de l’Angleterre. Ils sont venus ici pour assister au mariage d’une cousine. Kami fait ses dents et l’avion a été un peu rude. Elle n’aime pas trop être dans le sac à dos de sa maman, elle préfère grimper partout c’est nettement plus marrant (en même temps le jour où on me colle dans un eastpak moi…). Mickaël profite d’un moment où Kami ne tente pas une petite ascension pour me confier ses impressions sur la France. Il trouve que les gens y sont beaucoup moins ouverts qu’en Angleterre ou en Martinique. Il a demandé une direction 3 fois à Châtelet, la première personne n’a même pas voulu s’arrêter, la deuxième a répondu du bout des lèvres, et la 3ème l’a fait mais presque à contre coeur. Du coup mon initiative lui plaît, même si Karine, elle était un peu perplexe au début, l’idée de poser avec son bébé la mettait un peu mal à l’aise. Pour finir, ils m’apprennent un dicton martiniquais (on dit créole au fait): « Sa ki pas bon pour zoi, pas bon pou canna » Moi je sais ce que ça veut dire et vous? En tout cas si vous voulez écouter le son de Mickaël, rendez vous ici: http://www.myspace.com/wassmuffin! Merci Kami! Merci Karine! Merci Mickaël! Prrr bLLLL, rllllaaaa, ba ba ba!

Fanny

mai 28, 2010

Non, Fanny n’a pas la jaunisse, elle souffre de la maladie du RER B, une terrible « Néonite Aiguë ». Nous sommes à la station La Place, à côté de la terrible maison des examens, lieu de haute souffrance intellectuelle (perte de mémoire, envolée littéraire, terreur du hors sujet, bic de ***** qui meurt sous vos yeux impuissants…). Fanny est éducatrice spécialisée, elle travaille depuis 6 ans dans un foyer pour handicapés mentaux. Elle adore son métier, aujourd’hui par exemple, elle a emmené son groupe jouer au basket dans un quartier de Melun, elle appréhendait un peu la réaction des jeunes du quartier peu habitués à voir, entre autre, un trisomique jouer sur leur terrain. Non seulement il n’y a eu aucun problème, mais en plus ce fût une belle rencontre me dit elle ravie et encore amusée. Fanny prend les transports tous les jours, elle aime lire les petites phrases et les images qui illustrent les trains. Mais elle a de la peine quand elle voit le regard des gens face à la misère ou la différence, les mouvements de recul, la gêne, le mépris. Elle hésite quand au message à faire passer puis me dit tout simplement « Carpe Diem » Merci Fanny!

Mohamed

mai 27, 2010

Si les étudiants d’Assas sont bien éclairés c’est grâce à Mohamed, 45 ans, qui entretient l’électricité à l’université de Paris II. Aujourd’hui il rentre retrouver sa femme et ses 5 enfants, « la raison de mon existence » me dit il. Mohamed est un homme comblé. Il aimerait cependant pouvoir s’entourer d’un peu plus de silence. Selon lui, le silence fait parti de l’écoute, c’est la seule solution pour évoluer et prendre du recul (je devrais en prendre de la graine). Cela fait 20 ans maintenant que Mohamed prend les transports en commun, il en garde beaucoup de souvenirs heureux. C’est un musicien et il a beaucoup joué à Châtelet avec son groupe de reggae. Il est bassiste et s’est aménagé un petit studio chez lui « Si vous appelez chez moi, je serais sûrement en train de jouer, soit seul, soit avec mes enfants ». Quand je demande à Mohamed s’il a un message à faire passer, il prend le temps de réfléchir puis me dit: « L’ange de l’homme, c’est l’homme ». Merci Mohamed!

Philippe

mai 25, 2010

Philippe a 50 ans et il envoie des textos plus vite que son ombre. Il descend à Saint-Sulpice, il ne le sait pas encore mais il va rater sa station, trop occupé à faire des grimaces à l’objectif. Philippe est story-boardiste, ce qui n’a rien à voir avec le story-telling (ça m’apprendra à essayer de la ramener tout le temps…). S’il est doué en dessin, Philippe admet avec un grand sourire sa nullité en cuisine et en sport. Philippe porte un t-shirt de djeunes qui affiche le logo de Red Bull en thaïlandais. Sa copine vient de la-bas et ils y vont régulièrement les petits veinards. Il vient de finir un livre sur les religions, c’est « Socrates, Jésus, Bouddha » de Frederic Lenoir. Il nous conseille également d’aller faire un petit tour sur son site http://www.milestone5978.on-web.fr/sommaire/index1.html. J’ai vraiment bien rigolé avec Philippe, je suis tellement déçue que les photos grimaces soient floues, la ligne 4 est ma nouvelle pire ennemie, je soupçonne les chauffeurs de prendre de la drogue, ça va trop vite! Merci Philippe!

Ps: Je commence à avoir des propositions vraiment intéressantes pour le blog. Est ce que le métier de blogueuse existe? A un moment tout travail mérite t-il salaire? Je me pose des questions… En tout cas il est évident que je ne peux pas continuer à ce rythme indéfiniment… What to do?

Thilee

mai 24, 2010

A 24 ans, Thilee a décidé de prendre son destin en main. Elle s’ennuyait dans son école de commerce et ne voyait pas nécessairement de sens à ce qu’elle y faisait. En arrivant en France ses parents ont ouvert un atelier de couture, Thilee a grandi au milieu des tissus et a gardé un oeil et un sens de la mode. Elle a commencé comme simple vendeuse chez Zara et aujourd’hui elle est responsable du département enfant. Elle s’y sent totalement à l’aise et épanouie et pense d’ailleurs ouvrir un blog sur la mode enfantine. Elle adore sa clientèle et ne s’ennuie jamais. Aujourd’hui elle va voir ses parents, je lui demande si tous ces trajets en transports ne la fatigue pas un peu. Thilee admet qu’elle vit un peu comme une globe-trotteuse, un jour à droite, l’autre à gauche, rien de bien organisé. Je reconnais avoir abordé Thilee, un peu attirée par sa beauté et jalouse de cette facilité à porter un vêtement qui me donnerait l’air d’être coincée dans un piège à rat. J’en ai même oublié de lui demander quel était son message mais entre nous sa combinaison-pantalon à bretelle unique vient de chez Stradivarius (moquez vous, moquez, je suis sûre que nombreuses seront celles qui iront voir) Merci Thilee!

Mohamed

mai 21, 2010

Mohamed a une tête de cinéma, un visage sculpté et beaucoup d’élégance. J’ai passé un petit moment à l’observer avant de lui parler ce qui arrive rarement. Mohamed a 43 ans, aujourd’hui il va chercher un colis au secours catholique. Arrivé d’Algérie en 2002, il a travaillé sur les chantiers d’une grosse compagnie immobilière. Malheureusement suite à une hernie discale il est immobilisé et doit attendre avant de reprendre une activité. Mohamed n’a pas vu sa famille restée près d’Oran depuis longtemps et ses enfants lui manquent beaucoup. Avec un permis de séjour les allers retours ne sont pas possibles pour l’instant. Au moment de la photo, Mohamed très calme se redresse et plante son regard dans l’objectif. Amusée je me prête au jeu et moi qui d’habitude ne prends que 2 prises je me retrouve à genoux dans le wagon à chercher le meilleur profil et éclairage. J’espère rendre un minimum hommage à sa photogénie. Merci Mohamed!

Shim Kévin

mai 20, 2010

Si vous cherchez une explication au début de crête iroquoise de Shim Kévin sachez qu’il revient d’un shooting pour une photographe assez connue dénommée Kimmy. Il trouve ça assez amusant de faire l’objet de tant d’attention dans la même journée. Sauf que mon studio c’est le métro et mon matos de pro un petit appareil numérique… Aujourd’hui Shim Kévin rentre chez lui à Noisy Le Grand. C’est un habitué des transports en commun mais il a beau chercher rien ne lui plait, il fait chaud, c’est inconfortable, il y a trop de monde. Shim Kévin est un sportif (football, athlétisme), il a besoin de mouvement et d’espace. Il admet être un peu flemmard aussi ce qui lui pose parfois problème dans ses études de comptabilité. En tout cas j’aime assez son air nonchalant et décontracté et son petit sourire en coin. J’ai complètement oublié de lui demander son âge, qu’en dites vous? Merci Shim Kévin!

Ps: Non je ne soutiendrai pas la candidature de vos copains qui postulent pour le tour du monde de France Soir! Et je suis un horrible monstre patriotique, je ne fais de la pub que pour les projets qui me rendent complètement foufou les pruneaux ou ceux de mes amis héhé. D’ailleurs je vous reparlerai bientôt d’une application pour Iphone (que je n’ai pas) qui permet de repérer les contrôleurs de la RATP et autres joies des transports en commun! Je trouve l’idée amusante et ça pourrait être l’occaz de tous se rencontrer façon « ou est charlie? » J’arrête de dire n’importe quoi et je file!

James

mai 19, 2010

A 70 ans James est retraité. C’est lui qui tient la buvette lors des matchs de l’équipe de handball de St Maur Des Fossés. D’ailleurs il m’a promis de me payer un verre si je venais. Il fait ça bénévolement pour rester un peu dans la vie active et socio culturelle de sa ville. Sinon James fait des allers retours sur Paris tous les jours pour voir sa « copine ». Il aime bien les transports en commun car ça lui évite de prendre sa voiture et de rester coincé dans les bouchons pendant des heures. Par contre il ne comprend pas très bien les mouvements de grève sans préavis. Avant d’être à la retraite il était employé dans une boulangerie. A t-on déjà vu une pénurie de pains au chocolat due à un mouvement social? James n’est pas anglais, il a demandé à sa mère pourquoi elle lui avait donné ce prénom mais n’a jamais obtenu de réponse. Probablement en hommage à un feuilleton, »En tout cas j’ai pas vraiment la tête de James Bond! » Pour finir, il souhaite à tous le monde d’avoir un travail, il sait que ce n’est pas facile pour nous les jeunes aussi, il nous encourage à ne pas perdre espoir et surtout à être heureux! Merci James!

Jade

mai 18, 2010

Je ne savais pas quel cliché choisir tellement Jade est photogénique. D’habitude je vais assez vite (2 ou 3 prises pas plus) mais là j’avais l’impression d’avoir en face de moi un véritable modèle et j’aurai aimé avoir le cran de prendre mon temps. Jade descend à Angel (sur la Norther Line) pour rejoindre des amis et boire un verre. Elle est comédienne et chanteuse. Comme à New York il existe de nombreuses Musical Theatre Schools où les élèves apprennent l’art de la comédie musicale. Jade trouve que le métro Londonien est rapide et s’amuse à regarder les gens rester coincés entre les portes. Moi je le trouve assez petit et j’adore les speechs de 10 minutes pour tout bien t’expliquer comment ne pas tomber dans le trou « Mind the Gap »‘. De paris Jade n’a retenu que Disneyland ce qui est fort compréhensible car elle était toute petite (quand j’ai été à New York j’ai plus retenu les supers hot dogs et la taille des cocas que le Met, shame on me). Jade doit filer, elle est toujours en retard me confie t-elle. Avant de partir elle me conseille d’aller à Brick Lane Market qui est devenu un de mes endroits préférés à Londres (tellement mieux que Camden). Merci Jade!

Ps: Je vous livre ici mes hautes réflexions londoniennes:

- Les papas et mamans anglais n’ont jamais froid quand ils font des bébés c’est pour ça que parfois leurs filles oublient leurs jupes et leurs garçons leurs pulls même quand il fait 10 degrés et qu’il pleut.

- Les anglais sont très jaloux de la reine, ils voudraient tous lui ressembler alors ils font comme les rois et les reines quand ils parlent et utilisent beaucoup les sons « Loooo » « bAAAliiiii » « Lackelduuuu ». C’est aussi pour ça que tout est si cher, sinon pas de style royal!

- J’aime de plus en plus la photo. Je préfère quand les poses aux instants volés, surtout quand la personne n’est pas à son aise, et ne me connaît pas. Il y a un instant de gêne et de pudeur qui relève de la grâce. Mais à Londres j’ai essayé de laisser le côté portrait pour prendre plus de vues d’ensembles. Pas évident du tout.

- Je pourrais continuer comme ça longtemps mais ca va un peu le grand déballage non? Merci à vous tous pour vos commentaires d’hier, vous n’avez pas idée de l’angoisse que c’est de se voir à l’écran même 5 minutes. Je ne devrais pas être si superficielle et y accorder tant d’importance mais I am who I am!

AaaaaAAArghhh

mai 17, 2010

Bon ca y est je viens de le voir ce fameux reportage. C’est vraiment affreux de se voir en video. NEVER EVER AGAIN!! (Mais chouette reportage quand meme)


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 400 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :