Tres Vieja Senora

Je reviens de Barcelone, sous le charme, c’est une ville surprenante vraiment, un peu décalée, moi qui ne jure que par Berlin depuis quelques années, enterrant au passage le reste de l’Europe, je suis conquise. Par contre j’ai compris mon malheur dans le métro, je ne parle pas un traître mot de spanish, et, eux, ils ne parlent pas vraiment anglais ! J’ai dû abandonner l’idée, parce que sinon, j’aurai passé mes deux précieux jours dans le métro au lieu découvrir la ville.

J’ai eu envie de vous montrer ces deux photos, parce que mises côtes à côtes elles sont vraiment complémentaires. Les trois vieilles dames, profitaient du soleil dans le quartier de Barceloneta, près du bord de mer, elles parlaient à tort et à travers, chaussons aux pieds, je suis sûre que tout le monde en prenait pour son grade et surtout qu’elles savouraient l’instant présent. Je sais bien que la vie ne ressemble pas à une publicité pour Nutella, mais tout de même certaines personnes vous rassurent sur la vieillesse, comme quand on croise de très vieux amoureux, un jour comme ça dans le métro justement, il y avait une vieille dame assise sur les genoux de son mari et c’était formidable !

Et puis, je me baladais près du Palau de la Musica quand tout à coup, je me suis arrêtée devant cette vitrine en me disant "ah oui tient les nouvelles collections, mais… mais… attends une minute, mais…. ce sont des petites filles !!!!" c’est la collection printemps été ENFANTINE! Qu’est ce qu’il y a d’enfantin là-dedans peut on m’expliquer? Cette vitrine est horrible, quand j’étais petite, j’ai eu une chapska rose et marron, fluo. Quand j’étais petite, j’ai eu des collants jaunes, quand j’étais petite, j’ai eu une polaire moche, quand j’étais petite, j’ai eu le droit d’avoir mauvais goût et j’ai eu le droit de ne pas être habillée comme ma mère, c’est ce pour quoi les pédo-psychiatres se sont battus, pour que l’enfant ne soit pas un adulte miniature. J’espère que dans 70 ans, les petites filles que leurs mamans auront habillé ainsi oseront sortir en chaussons bleus canard, avec une jupe à pois et des cheveux mauves. Comparés à cette vitrine, ces vieilles dames m’ont l’air Oh combien plus proche de l’enfance !

Voilà pardon pour ce roman fleuve, je vous embrasse et je vous dis à demain dans le métro !

About these ads

25 Réponses to “Tres Vieja Senora”

  1. nico Says:

    Las "tres viejas señoras"; on dirait le titre d’un conte :)

  2. M. Blink Says:

    C’est bien dit (pardon mon français). Autre chose: Quand nous sommes petits nous avions des vrais chiens, avec les yeux et un peu de fourire, si je m’en souviens bien.

  3. Alice Says:

    Bizarrement, en regardant la deuxième photo, j’étais persuadée que tu l’avais prise dans un musée d’Art Contemporain et qu’elle était faite pour dénoncer… ce que tu dénonces si justement ! Ces 3 mannequins sont incroyablement flippants…
    Pourquoi les K-Way fuschia ont laissés place aux trench beiges dans les armoires des petites filles ? Et pourquoi les baskets qui clignotent devraient-elles être remplacées par des bottines à talon en cuir noir ??
    On peut encore se rouler dans la boue ou se lancer des cuillères de purée avec ça ?

    Très bel article, as usual !
    Longue vie à ton blog, Marie Dinkle, c’est un vrai rayon de soleil !

  4. cloc Says:

    Le parallèle entre ces deux photos m’a semblé terrible aussi, l’une respirant la bonne humeur et dont émane beaucoup de douceur, l’autre respirant la froideur, presque sordide…

  5. Claire Says:

    J’adore tes Tres Viejas Señoras : on croirait presque les entendre blablater !

    Et les pantalons en laine à carreaux (moches et qui grattent), Marie, t’es trop jeune, t’as échappé à ça mais crois-moi c’était quelque chose !! lol

  6. tiffanie Says:

    Bien le bonsoir jeune fille du métro, je lis ce que tu écris depuis…ce soir!
    Et j’aime beaucoup ta façon de raconter la vie des gens que tu rencontres dans le métro, et j’aimerai discuter avec toi, j’sais c’est bizarre, ou peut-être pas au final… Mais j’aurais quelques questions à te poser :)
    Alors si tu le veux bien, j’ai laissé mon mail !

    Bonne fin de soirée et/ou début de nuit!

    Tiffanie

  7. SarahC. Says:

    Je suis retournée scruter la photo après avoir lu ton texte: J’avais même pas vu que c’était des petites filles.

  8. Rose Says:

    autant je déteste Berlin la glaciale autant j’aime Barcelone la joyeuse
    raccourci des clones enfants et des vieilles qui radotent
    mais à Barcelone ce raccourci est possible

  9. LN66 Says:

    Je veux bien que les deux qui sont assises soient vieilles (je dirais entre 70 et 90) mais celle qui est de dos ne m’a pas l’air si vieille (à la louche entre 50 et 70 c’est un peu moins vieux quand même non ? ;-)

    Je trouve le déhanché des trois "petites filles" un peu obscène … mais ce n’est que mon avis …

  10. LN66 Says:

    Et merci de mettre un s à viejas …
    Les chaussons bleus sont top ! ;-)

  11. Mlle Inestimable Says:

    Ouch! Je bondis!
    Las tres viejas, avec des "s" comme en français. Sans le "señoras", "viejas" suffit.

    Sinon, je guette toujours autant tes billets hein :) c’est juste l’espagnole en moi qui s’est révoltée

  12. reinedebretzel Says:

    Eh oui! j’adore le bleu electrique
    et les mannequins me font penser à ce film avec un enfant robot….froid glacial!

  13. JulienLootens.com Says:

    J’avais beaucoup beaucoup beaucoup aimé Barcelone, un musée d’architecture a ciel ouvert :) Faudra que j’y retourne…

  14. cam Says:

    Personnellement je ne suis pas choquée par les vêtements des petites filles, j’aime encore bien. Et je me souviens que dans les années 90, si j’avais une polaire fluo multicolore et bien…, ma mère aussi.

  15. Anne-Claude Says:

    Ce qui choque également sur la photo de la vitrine c’est le blond des petites filles. En les voyant j’ai pensé à trois jeunes femmes suédoises avec des ours blancs en laisse…

    C’est aussi ridicule que les mamans de 45 ans qui achètent leurs vêtements dans les rayons pour ados, s’habillent come leurs filles et leurs parlent comme à des copines…

    Allez faire un tour à la sortie d’un collège, c’est affligeant.. Des élèves de sixième maquillées comme des roues de voiture, la clope au bec. Dès qu’il fait un peu beau on voit des nombrils à l’air, des mini-jupes ou des pantalons taille basse, blancs à moitié transparents, qui laissent voir un string…

    Heureusement il reste de vrais enfants comme ceux que tu photographies dans le métro parisien.

  16. pierreplumeciseaux Says:

    j’adhère! j’adhère à tout, aux vieux amoureux, aux vieilles qui se dorent au soleil en chaussons bleu canard, et aux enfants qui ont le droit de porter des couleurs vives et des pulls avec des lapins ou des fusées!
    en Espagne j’ai vu des bébés avec des bonnets à dentelles, des mémés avec des éventails et puis aussi des vieux en cuir et boots, des jeunes en fourrure…
    et puis la mer… gracias a la vida!
    merci Marie.

  17. Andrew Says:

    Paris, Barcelona, Berlin : quel est à ton avis le mètro plus amusant ?

  18. mariachris Says:

    Je suis ravie de ton commentaire… récemment, j’ai posté la photo de 3 fées assises sur un banc au Croisic
    Tu as entièrement raison quant à l’habillage des enfants, le j’m’en foutisme salutaire des parents et des enfants, bref, une certaine indépendance d’esprit, une forme d’innocence, peut-être la liberté d’expression aussi.. tout ça pour dire que l’humain n’est pas un consommateur, une vache à lait, que sais-je !! A bientôt.

  19. aymole Says:

    Coucou,

    Je prévois un petit voyage à Barcelone pour avril, est ce que t’aurais des adresses à conseiller, des bons plans? Mercii :) (et très jolies photos)

  20. papaours Says:

    Une chapka rose ET une robe "lambada" avec le vollant qui virevolte quand on tourne comme une toupie. La grande classe…

  21. Méryem Says:

    Oh! Je tombe par hasard sur ton blog, je le feuillette et OH! surprise je tombe sur cet article! Tu t’en fous sûrement, mais ça m’a fait sourire, car là la première photo (celui où il y a les petites mémés qui devaient probablement se raconter des ragots ahah!) eh bien j’habitais à même pas 1min de cette place! (souvenir souvenir des vacances..!) enfin! :)

  22. smartie Says:

    Je découvre ton blog. Et j’aime….
    Mais en espagnol, "viejas" est très péjoratif, c’est presqu’une injure! Il faut dire "señoras mayores", c’est beaucoup plus respectueux. Ceci dit, à Barcelone on ne parle pas espagnol mais catalan (une sorte d’hybride entre espagnol et français). Et les barcelonais sont très chatouilleux sur le sujet! (pour ne pas dire intolérants…). Et la ville est dangereuse, ne prenez pas le métro ni les rues de traverses le soir! (vous l’aurez compris, je n’aime pas Barcelone, je lui préfère de loin Madrid!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 399 autres abonnés

%d bloggers like this: