Archive for mars 2011

Christina

mars 30, 2011

Christina, 33 ans, n’a pas vraiment le temps de flâner. Elle travaille à la Défense, habite à côté, limite au maximum ses déplacements. Elle veut bien me parler mais pas question de lui faire rater son rendez vous près d’Auber. Détentrice d’un MBA, elle est responsable de formation en management depuis 2 ans. Quand je demande à Christina si elle parle plusieurs langues, elle me dit « non, seulement chinois, français, anglais ». D’ailleurs elle retourne parfois en Chine mais seulement pour voir sa famille, pas pour le travail. En fait j’ai du mal à me concentrer parce que je n’arrête pas d’imaginer Christina dans un film d’espion, en train de dezinguer des russes à tout va et de foncer sur une moto ou de piquer un sprint avec des talons de 12. Christina me rappelle à la réalité en me demandant ma carte de visite. Hum, euh j’ai un bic, je peux même lui déchirer un petit bout de papier, ce qui me vaut un petit rire sardonique, hum, je crois que le FBI nous poursuit. Merci Christina !

Ps1: J-7 avant la fin du GRAND JEU CONCOURS, allez y envoyez la purée.

Ps2: Reffffuuuuuuus du jouuuuur: « non désolé, j’écoute Céline Dion ».  Quand cette phrase sort de la bouche d’un géant d’amérique du sud c’est un moment qu’on ne vit qu’une fois.

Jeu concours gratuit sans obligation d’achat !

mars 29, 2011

C’est bientôt le vrai anniversaire du blog (ballons, pétards et clap clap dans les mains). J’ai posté mon premier article le 6 avril et je ne me suis plus arrêtée depuis… J’ai rencontré plus de gens en un an qu’en une vie, j’ai changé d’appareil photo, j’ai posté plus, puis moins, j’ai eu un concours de la fonction publique, je suis passée d’une vie de dilettante à une vie réglée au métronome, j’ai eu un article dans libé (oh joie ultime), je n’ai eu aucun procès malgré les mauvaises langues, j’ai pu travailler avec métro… Et j’ai eu des lecteurs ! Des lecteurs qui me disent souvent comme ils auraient aimé oser au moins une fois aborder quelqu’un dans le métro.

Et si on faisait un jeu? Et si, que vous habitiez à St George de Didonne avec un bus par heure ou à Paris, ou même en Guadeloupe vous essayiez à votre tour de faire comme moi?

REEEEGLE DU JEU ! (ne faites pas comme moi qui cesse immédiatement d’écouter dès qu’on énonce la règle).

Vous avez jusqu’au mercredi 6 avril pour me faire parvenir votre portrait d’un inconnu dans un moyen de transport de votre choix (oui la trottinette ça marche). Vous êtes libre de photographier, dessiner, filmer mais le portrait doit comporter une image et un petit texte. Les trois meilleurs portraits seront publiés sur mon blog et les 10 meilleurs sur facebook ! Bien entendu il y a une certaine éthique à respecter, pas de portraits dégradants, racistes, pornographique ou autres trucs étranges que je ne lirais pas, pas de portraits « volés », la personne doit être bien consentante!

Voilà vous pouvez m’envoyer le tout jusqu’au 6 avril à minuit à mariedinkle@gmail.com,  j’espère que vous serez nombreux à participer ! J’ai hâte de voir ça ! A tout à l’heure pour un nouvel article les amis !

Marie Dinkle

 

 

Mohammed

mars 24, 2011

Avec Mohammed, on ne s’est pas compris tout de suite, il était avec son petit fils et croyait que je voulais vérifier ses papiers, enfin c’est ce que je croyais jusqu’à ce que je réalise qu’en fait il voulait absolument me montrer sa carte d’ancien combattant. Maintenant qu’il a 82 ans et que « incha allah bientôt je vais au paradis revoir ma femme » il a l’air de trouver important que l’on sache qu’il s’est battu pour la France, qu’il a conduit des blindés au Vietnam, pendant la guerre d’Indochine de Hanoi à Saigon. L’Eurasienne que je suis a bien envie de la ramener mais la fierté dans les yeux de Mohammed m’incite à me taire, et puis pour quoi dire après tout? Cela fait 20 ans qu’il est à la retraite mais avant il était plongeur dans les cantines scolaires et avec ce père de 7 enfants laissez moi vous dire qu’il vallait mieux oublier la bataille de petits pois. La, il rentre chez lui avec son petit fils et m’invite à boire le thé parce que « on sera mieux pour discuter, oui oui, il faut venir ». Cela fait 20 ans qu’il est à la retraite, il essaye de se reposer, de se promener, de se souvenir des prénoms de tout ses petits et arrières petits enfants. Mais depuis que sa femme est décédée, c’est vrai, il attend patiemment son tour en repensant à la Kabylie et en regardant les siens grandir. Merci Mohammed !

I’m not alone !

mars 23, 2011

Chouette Chouette Chouette !

Ps: Un journaliste me faisait remarquer récemment que malgré le grand nombre de lecteurs sur le blog il n’y avait pas beaucoup de commentaire par article contrairement à d’autres blogs ou s’ouvrent de véritables débats. Je trouve que c’est une bonne chose, cela signifie à mes yeux que vous avez compris qu’il n’y a pas nécessairement grand chose à dire de ces rencontres, elles sont éphémères… comme un trajet de métro ! (Cela dit je remercie beaucoup ceux qui prennent la peine de me mettre un petit mot, ça fait toujours plaisir !)

Jean-Maurice

mars 22, 2011

Depuis 34 ans, Jean-Maurice, 62 ans, est l’ennemi public nr 1, celui que personne ne veut aller voir, celui qui hante vos cauchemars d’enfants, celui qui fait peur à Mike Tyson, celui que vous n’allez pas voir depuis trois ans quand bien même vous êtes à l’agonie, l’unique, le terrible: LE DENTISTE. Aujourd’hui je vais peut être lever le voile sur un énorme tabou, je me sens un peu comme Erin Brokovich: Jean-Maurice non plus n’aime pas aller chez le dentiste « nous sommes même les pires patients, nous aussi on appréhende ». Pour pallier l’angoisse de sa clientèle, Jean-Maurice essaye d’être le plus détendu et sympa possible « inutile d’en rajouter ». Quand il ne travaille pas, Jean-Maurice s’occupe de ses fossiles, des vrais fossiles, pas sa grand mère. Oui car Jean-Maurice a une passion pour les fossiles, il les collectionne et sillonne la France pour les chercher, l’occasion de découvrir des coins magnifiques et de faire de belle rando. Il fait même partie d’une association de passionnés qui dépend du muséum d’histoire naturelle. Sinon, il aime faire de la plongée sous marine et discuter dinosaure avec son petit fils de 5 ans « il est vraiment super ce gosse » me dit il. Et dans cette vie bien remplie, le métro lui sert de bulle ou il oublie un peu le monde extérieur le temps d’un trajet. Merci Jean-Maurice !

Ps: Refuuuuuus du jour: « non désolé, je suis une personne semi publique, j’existe mais je n’existe pas, j’agis under-cover »… Okaaaayyyyyyy !

Tony

mars 21, 2011

Lorsque j’ai rencontré Tony, j’étais accompagnée de deux étudiantes en communication qui réalisaient un reportage sur moi. J’étais évidemment stressée parce que je déteste être filmée et que parler aux gens dans le métro avec une caméra qui se balade autour de nous n’est pas évident. Heureusement, Tony était très détendu et n’a pas semblé surpris de me voir débiter mes questions comme si j’étais du KGB. Nous sommes sur la ligne 1 et il attend un ami en pianotant sur son Blackberry. Avant il était cuisiner, il est passé des cuisines aux labos et aujourd’hui il fabrique des médicaments « finalement ce n’est pas si éloigné » me dit il. Tony est donc agent de production pharmaceutique. Comme il a commencé à travailler à 18 ans et qu’il en a 27, il a quasiment 10 ans d’expérience du monde du travail (et en plus il pourra partir à la retraite pendant qu’on travaillera sous pacemaker). S’il pouvait retomber en enfance et choisir le métier qu’il voudrait exercer plus tard, il opterait pour styliste, il aime bien la mode. Et un jour, peut être, il ira vivre au Canada, à Montréal. D’habitude, Tony ne prend pas le métro, il préfère se déplacer en voiture, mais aujourd’hui, en bon voyageur il a un petit message pour les autres: « laissez le métro propre s’il vous plait »! Merci Tony !

Joëlle

mars 16, 2011

Avant d’aborder Joëlle, je me faisais la réflexion qu’elle et son fils ne se ressemblaient pas du tout et qu’avec ses collants troués elle avait l’air d’une maman assez funky. En réalité, Joëlle est prof d’art plastique au lycée, et le jeune que j’ai vu parler avec elle est un de ses élèves! Aujourd’hui elle organise une sortie scolaire au BAL un lieu dédié à la photographie dans une ancienne salle de bal située derrière la place Clichy. Ils vont voir l’exposition intitulée « 5 étranges albums de familles », vous aurez une petite explication sur le site. En tant que prof, Joëlle est exigeante, rigoureuse mais elle encourage les libertés individuelles. Elle intervient dans un cadre scolaire, doit tenir un programme et assurer un cadre à sa classe, mais elle prône l’autonomie et la prise de risque. Cela se passe plutôt bien, même si aujourd’hui, il y a beaucoup d’absent. Elle revoit souvent d’anciens élèves et il lui arrive même de travailler avec eux sur des projets artistiques! Car quand la cloche sonne, Joëlle reprend sa vie de peintre. Entre performance scénique, peinture et recherche (comme son doctorat sur la dibutade, le mythe de l’origine du dessin) Joëlle travaille dans son atelier Parisien, vous pouvez d’ailleurs voir ses oeuvres ici. Nous n’avons pas pu échanger davantage parce qu’entre les autorisations de sorties à signer, les élèves qui demandent à quelle station il faut sortir et l’arrivée fracassante d’une petite bande surexcitée d’avoir échappé aux contrôleurs on a eu du mal à se concentrer. Au moment de la photo, Joëlle choisit son fond d’écran et j’ai finalement choisi de garder celle ou on la voit rire avec ses élèves. Merci Joëlle !

Mamby

mars 14, 2011

Mamby est éboueur à la ville de Paris, en fait il ne s’occupe pas des poubelles mais de balayer les rues. Son équipe change de quartier tous les mois et en ce moment, il est très content de le faire dans le quartier d’Opéra car c’est un des plus agréables. Ce qui lui plaît, c’est de pouvoir renseigner les touristes venus du monde entier lui poser des questions. Mamby vient du Mali, il a 11 enfants et seulement 4 sont ici en France. La dernière fois dans le métro un homme pleurait et criait parce que Moubarak avait enfin quitté le pouvoir, ça lui a fait penser à l’Afrique, à sa situation, à la façon dont il avait du tout quitter et il s’est demandé: « mais qui vont ils élire après lui hein, si c’est comme en Afrique c’est toujours l’histoire qui se répète ». Mamby reste évasif sur les raisons qui l’ont poussé à partir du Mali mais on sent bien qu’il y pense souvent et avec beaucoup de nostalgie. Alors quand il rentre chez lui après le travail, il aime marcher longtemps et regarder les arbres et dès qu’il peut, il essaye de trouver un petit coin de nature. Il a un petit message avant de prendre la photo: « les hommes naissent et meurent égaux ». Merci Mamby !

Brat

mars 13, 2011

Il s’appelle Brat et toutes ressemblances avec une personne existante ou ayant existé est purement fortuite. N’empêche qu’avec ce sourire, notre Brat national renvoie l’autre hollywoodien aux joues de hamster jovial chez les acteurs de pub pour yaourt. Brat a 7 ans et comme beaucoup d’enfants (et à la consternation générale de leurs parents) quand on lui demande ce qu’il fait dans la vie, il répond: « je joue ». Dans son cas, il joue à chat et au foot. Et quand je lui demande à quel poste il aime jouer il me répond très sobrement: « en équipe de France ». Je lui fais remarquer qu’il est très bien habillé, il sort d’un dîner chez son tonton et rentre chez lui se coucher. Demain, il a école, il est au CP. Il va retrouver Corentin, son meilleur pote et avec un peu de chance il y aura de la lecture au programme, c’est ce qu’il préfère, il est même bon. Sinon, il aime bien écouter Mickael Jackson et il paraît qu’il danse vraiment bien. Pendant tout l’interview, l’ami de sa maman n’arrête pas de lui dire « mais laiiiiisse le réponnndre, c’est lui que la dame veut entendre ». Moi ça me fait toujours rire d’entendre les réponses des mamans puis des enfants! Pour finir, voici le message de Brat pour les lecteurs: « Bon ben, travaillez bien ! » Merci Brat !

Alice

mars 10, 2011

Il y a maintenant 8 ans, quelque part au fin fond des Pyrénées orientales, j’ai rencontré Alice. Autour de nous, tout le monde se demandait si les vacances n’allaient pas se transformer en remake de « petit meurtre entre amis » parce que pestes comme on était l’une et l’autre, ça sentait le combat de pom pom girl à plein nez. Sauf qu’à la surprise générale, non seulement on s’est bien entendue mais on ne s’est plus jamais lâchée. Voilà, au lieu de vous présenter l’inconnu du métro, je vous présente ma meilleure amie, dans le rer A. Cela fait donc 8 ans qu’on pousse des cris de dinde dès qu’on se voit, qu’on est capable de se conseiller très sérieusement sur la meilleur façon de choisir un matelas, qu’on noie nos désastres sentimentaux dans des nuages de fumées et des piles de mouchoirs bref des VRAIS filles. Sauf que moi des amies filles je n’en avait jamais vraiment eu avant. Sinon, Alice est psychomotricienne, elle travaille avec des enfants handicapés et elle a un coffre de bagnole rempli de jouets bizarres devant lesquels elle peut s’extasier pendant au moins vingt bonnes minutes dans l’indifférence la plus totale de son entourage, mais on l’aime quand même parce qu’elle sait faire des tas de choses avec un petit bout de ficelle. Alice a souvent mal au ventre et quand elle perd quelque chose, il faut lui parler comme si elle avait deux ans et qu’il faut vérifier les monstres sous le lit. Alice est une tueuse au jeu de mime. Elle a peur des abeilles, elle est capable de passer une journée entière à créer un album photo, elle déteste les gens qui rotent, elle dit « farpait » au lieu de parfait, elle ne sait pas marcher avec des talons, elle a une maison géniale près de fontainebleau avec une cheminée et une table de ping pong, elle fume clope sur clope, si je n’aime pas quelqu’un alors par solidarité elle non plus et je pourrais continuer comme ça pendant des pages et des pages. Un jour on sera deux vieilles dames et on sera un peu comme Danielle, vous vous souvenez d’elle? En attendant on a encore des tas de choses à faire ensemble, et je l’aime rudement fort. Merci Alice !


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 401 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :