François

François, 29 ans, Flamand d’origine a un nouveau portable. Très content de son nouveau gadget, il tente d’en comprendre le fonctionnement et d’aller sur Facebook. Aujourd’hui il part travailler et descend à  Auber. Chez HSBC il est chargé de recruter des prospects afin qu’ils deviennent clients (hum François je sens que je n’ai rien compris et que je suis en train de dire une grosse boulette). Cela fait des années qu’il prend le RER A mais il ne s’habitue toujours pas aux suicides. Ni aux pannes surtout le soir. François est plutôt doué pour cerner les gens (je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qu’il a pu penser de moi, ahhh narcisse!) mais il a tendance à trop faire confiance et se faire avoir. Cinéphile, il vient de voir « Le livre d’Eli » de Albert et Allan Hugues. Quant aux livres: « Bernard Werber, évidemment » me dit il. François aimerait que l’on prenne plus de recul face à ce que nous disent les médias. Surtout en ce moment, avec le conflit Israélo-Palestinien. Merci François!

Ps: Refus du jour: « Bonjour Madame, vous descendez à quelle station? » « DIEU VOUS VOIIIT ET DIEU PUNIT CEUX QUI S’ELOIGNENT DE SON CHEMIN! » ne vous moquez pas mais j’ai failli regarder en l’air!!

50 Réponses to “François”

  1. Severine Says:

    200% d’accord avec Francois ! Tant pour ses lectures, Bernard Werber etant l’auteur contemporain le plus inspire et le plus clairvoyant sur notre societe mais aussi pour les recentes attaques israeliennes.. La verite est tres souvent ailleurs que la ou on nous la pointe..

  2. LN66 Says:

    RRRRRRRRRRRAaaaaaaahhhhhhh !

    Quel bel inconnu au sourire charmeur et ravageur😉

    • Francois l'inconnu Says:

      Ca c’est tres gentil LN66 je te remercie

      • LN66 Says:

        Ah mais ! C’est pas de la gentillesse … c’est juste ce que j’ai éprouvé en voyant la photo …
        Un peu comme une Vérité Révélée Amen !

        Sinon Bernard Werber j’ai adoré Les Fourmis mais la Révolution m’est tombée des mains … et depuis je n’ai pas ouvert un seul Werber quoi qu’on m’en dise du bien très souvent …

        Pour les infos c’est sûr qu’on nous fait avaler ce qu’on veut … en attendant le pétrole coule ….. coule ……… coule …….. et c’est pas cool !

    • Severine Says:

      LN66, un conseil lit le miroir de Cassandre tu vas kiffer grave ! Sinon mon prefere les thanatonautes c’est un regal !

  3. Monsieur triste Says:

    le refus du jour est mémorable!!!

    et François a une bonne tête (et de bonnes lectures en plus)

    merci, encore et toujours Marie!

  4. benoit Says:

    Bien sur qu’Il nous voit ! Mais en faisant ce que tu fais (au moins sur ce blog !!!) tu ne t’éloignes pas de son chemin. S’intéresser aux autres, humaniser le metro est un premier pas vers l’amour de son prochain, me semble-t-il ?

  5. PhyPhy des Bois Says:

    Encore une qui regarde trop le SAV d’Omar et Fred ;-D

    « Malefis Maleficarum, vous êtes maudiiiits ! »

  6. treborevilo Says:

    Salut Marie (j’avais envie de la sortir celle-là)!

    Tu crois qu’on peut s’habituer aux suicides? J’ai réfléchi un instant et, ayant passé la plus grande partie de ma vie sur la ligne 7, je me suis dit: oui. C’est étrange mais deux ou trois suicides par an sur une ligne de métro ou de RER, c’est devenu des trucs inévitables, une sorte de quota de l’horreur. Période rouge: « Fêtes » de fin d’année, bien sûr.

    Un collègue me parlait des Flamands et des Wallons, et de l’ambiance particulière dans leurs contrées. Bah François donne plutôt envie de faire du tourisme!

    • marie dinkle Says:

      Oui c’est terrible mais on finit par s’habituer aux trucs les plus graves. heureusement qu’il y a des gens comme françois qui de temps en temps te font un peu tilter!

    • petitebelge Says:

      Salut,

      Je me permets de réagir par rapport aux Flamands et Wallons, et l’ambiance… Etant belge, wallonne et vivant à Bruxelles, j’ai bien souvent l’impression que les petites guerres entre Flamands et Wallons sont d’ordre politique. Je proviens d’une région où le tourisme est très alimenté par des Flamands (et Hollandais) et personnellement, je n’ai aucun problème avec mes amis Flamands. D’ailleurs, je parle néerlandais. Et si vous voulez faire du tourisme en Belgique, je ne peux que vous pousser à la faire. La Belgique est un pays où il fait bon vivre malgré les « pseudo » problèmes communautaires. Et la bière est très bonne!

      Quant à Marie, j’adore ton blog.

  7. Francois l'inconnu Says:

    Merci tout le monde. Je ne peux pas m’empecher de me dire qu’il est facile de manipuler une foule via les média (radios, TV, presse et internet), or, nous sommes les seuls etres vivant ayant la capacité de réflexion, ce que beaucoup ont manifestement oublié. La cléf est de regarder un média de doirte et egalement un média de gauche (figaro/le monde) (tf1/france télévision) pour connaitre le vrai probleme mais surtout de ne pas se laisser endoctriner sur des infos qui ne viennent que d’un seul sens.

    • Severine Says:

      oui ou alors se poser les bonnes questions, si je prends exemple des derniers evenements il suffisaient peut etre de s’interroger sur le pourquoi de cet assaut ? pourquoi une intervention si peu musclee finalement ? pourquoi y avait-il tant d’occidentaux a bord ? l’evenement n’etait-il pas previsible ? n’etait-il pas en reaction d’evenement anterieurs ? Quel interet politique a mettre cet evenement sur pellicule ? … Ca marche un peu pour tout finalement pourquoi on nous dit les choses et comment on nous les dit…? le contenant devient peut etre plus informatif que le contenu.. a mediter🙂

      • Francois l'inconnu Says:

        Na je pense qu’effectivement la vrai question est : pourquoi alimenter le conflit israélo-palestinien ? Pour gonfler un racisme latent ou bien pour édulcorer tous les faits divers du style marée noire ???

      • Severine Says:

        hum tres juste.. Comme dirait notre auteur prefere « L’important n’est pas de convaincre mais de donner a reflechir ! » En attendant moi je dis un gros gros merci a Marie, belle rencontre virtuelle encore une fois ! Bonne route a toi Francois, contente de t’avoir connu🙂

      • Francois l'inconnu Says:

        Ravi de t’avoir rencontré également.
        Shurikn33@hotmail.com

    • vietmai Says:

      C’est exactement le propos de mon blog, regarder ce qui se trame derrière l’info et surtout penser un peu par soi même

      http://tropdeblabla.wordpress.com/

      quelques billets d’humeur en toute humilité.

  8. Franck Says:

    C’est pas un refus, c’est un avertissement. ;-))))

    y en a ils vivent dans les arbres, les dingues.

    in nomine patris et fili et spiritus sancti,
    amen

  9. Jo Says:

    Super sympa comme blog. Une utilisation originale pour un blog !
    En plus tu apportes un peu d\’humanité dans ce monde souterrain.
    Bonne continuation et à bientot

  10. Marielle Says:

    Je te salue Marie ! (je mourrais d’envie de la faire celle-là compte tenu du refus du jour !)
    Je viens sur ton blog depuis que tu es passée à la postérité sur France 2, je ne laisse pas de commentaire, mais j’adore y faire ma petite visite quotidienne !
    Cela étant, concernant le refus du jour, je suis convaincue qu’il y a des personnes qui ne sont pas seules dans leur tête…!!
    Quant à François, il a l’air plutôt sympathique ma foi ))

  11. Cathclaire Says:

    Merci Marie pour ce petit rayon de soleil quotidien.
    J’aime beaucoup ton travail.

    Et François a raison il suffit de se poser parfois et de réfléchir.

  12. Luocine Says:

    Marie , as-tu demandé si dieu connaissait ton chemin ? il me semble que tu l’as trouvé , étant donné ce que je lis comme commentaire je ne suis pas toute seule à le penser. Et merci François de ne pas t’habituer aux suicides. Cela donne confiance dans les humains
    Luocine

  13. Prince Juri Says:

    Ahh Bernard Werber !!

  14. Sandrine Says:

    Super rigolo l’inconnu qui vient ensuite commenter son portrait ! Bonjour François ! Très drôle le refus du jour, je vis en Amérique Latine où les gens sont très croyants et au début de son contrat avec nous, quand nous disions « A demain » à notre employé, il répondait systématiquement « Si Dieu le veut »…Et nous de nous mordre les lèvres pour ne pas répondre « Vu la pile de boulot qui t’attend, il a intérêt à vouloir »…Besos Marie !

  15. F. Says:

    « Tu ne blogueras point ! »

    Hey-man !

  16. anne-laure Says:

    hihi j’adore le refus, il m’a bien fait rire!

  17. dounya Says:

    Francois ; trop marrant « l’inconnu » qui vient débattre, j’adore.

    mais, je trouve que ça fausse un peu le jeu : normalement, l’inconnu, on tire son portrait et puis, on entend plus parler de lui mais uniquement de l’artiste.
    Je ne sais pas si je me fait me comprendre🙂

    (c’est pas contre vous François….hi hi)

    bises quand même à l’artiste et au modèle !

    • Danémile Says:

      La ligne éditoriale, c’est Marie qui la fait, et si elle donne la possibilité aux inconnus de réagir, pourquoi pas ? Faut pas être puriste comme ça🙂

  18. Danémile Says:

    Après les photographies de passagers du métro, voici le récit d’une rencontre plutôt hors du commun. Excellent !

    L’histoire de la semaine : Le Poinçonneur la la la.
    Le Poinçonneur la la la, ou le plus bel hommage à Serge Gainsbourg…

    Derrière la porte du métro parisien, du « tube » comme disent les Anglais, et loin du tube cathodique et de ses hommages au Grand Serge qui radotent un peu en billet de 500 balles brûlé et autre « fucking Whitney », un des tubes de Gainsbourg, Le Poinçonneur des Lilas, revu et corrigé de la manière la plus personnelle et la plus spontanée qui soit. Voilà l’histoire.
    Un accordéoniste fait la manche sur la ligne Nation-Porte Dauphine et joue, sans trop y croire, de vieilles rengaines made in Paname pour touristes en goguette, puis, métro oblige, la musique du Poinçonneur des Lilas. Assis en face de moi sur un strapontin, juste à côté du musicien, un jeune black d’une vingtaine d’année le regarde, visiblement émerveillé. Avec un accent américain à couper au couteau – que Gainsbourg aurait certainement trouvé « so charming » – il commence à chanter, timidement d’abord, les paroles de la chanson la plus underground du répertoire français. L’accordéoniste un peu blasé lui sourit et semble retrouver en une fraction de seconde sa jeunesse et son enthousiasme perdus. C’est alors que le jeune homme se lève, comme pour répondre à une invitation muette que lui seul aurait entendue et s’approprie peu à peu la chanson qu’il connaît apparemment par coeur. Je m’aperçois qu’il déforme avec bonheur le début de chaque couplet et le réinvente en un : « J’suis l’poinçonneur la la la, le gars qu’on croise et qu’on n’regarde pas… »
    Sa voix tremble un peu, cristalline et cassée, suffisamment aiguë pour passer au-dessus du brouhaha ambiant, un peu plus précise et puissante à chaque nouveau couplet, comme investie d’une mission secrète – son timbre me rappelle celui du chanteur dont j’ai oublié le nom, qui dans Subway, décidément on n’en sort pas, nous disait It’s only mystery et c’était précisément le seul moment mystérieux du film.
    A la fin de la chanson, deux trois personnes applaudissent le duo impromptu et l’accordéoniste, très pro, enchaîne sans plus attendre avec La Complainte de la Butte, lançant à sa guest-star d’un jour un clin d’oeil malicieux et complice. Le jeune homme se rassoit, baisse la tête et farfouille dans son cartable en plastique orange, comme s’il cherchait, nerveux, quelque chose qu’apparemment il ne trouve pas. Là, une femme d’un certain âge, plutôt élégante, assise à sa gauche sur le strapontin de l’autre côté du couloir – elle est montée pendant la chanson et semblait intriguée – le regarde et lui demande : « Vous aimez Serge Gainsbourg? » Il lui répond en anglais qu’il ne comprend pas bien le français, qu’il habite à Paris depuis seulement un mois. Elle réitère alors sa question dans la langue de Burroughs et il lui dit – je traduis ce que j’ai cru comprendre :
    « – Gainsbourg? J’connais pas, je crois que j’en ai entendu parler mais je sais pas qui c’est… »
    « – Mais c’est pourtant lui qui a écrit la chanson que – vous ou tu ? – chantais quand je suis arrivée ! C’est un grand chanteur français, il est mort il y a presque vingt ans et tu viens de lui rendre un très bel hommage, sans le savoir. »
    « – Ah, d’accord ! En fait c’est une chanson que mon père m’avait enregistrée sur une cassette quand j’étais gosse, alors je la connais depuis un bail, ça fait au moins dix ou quinze ans. Il habitait à Paris et moi avec ma mère dans le Michigan. Il avait mis d’autres trucs sur la cassette, des vieilles chansons françaises que j’aimais pas trop, mais celle-là c’était ma préférée, elle était pas pareille, surtout la voix… Je comprends pas bien les paroles, mais mon père m’avait dit que ça parlait de Paris et de la solitude. Et à force de l’écouter, j’ai fini par la connaître par coeur. C’est la chanson de mon père quoi ! Oh, excuse-moi, on est déjà à Anvers et je dois y aller. Nice to meet you Madame… »
    Le jeune homme est parti, j’ai juste eu le temps de lui dire « thanks for the song » et il a disparu. Les portes automatiques se sont refermées. Je me suis alors aperçu que j’aurais dû descendre à Jaurès où j’avais rendez-vous. Bon, c’est un peu tard maintenant, tant pis, je continue sur ma lancée, j’irai jusqu’au terminus en regardant briller les correspondances.

    Philippe Bresson. Publié sur WeLoveWords le 7 mai 2010 à 20:02

    Lien : http://www.parisentouteslettres.net/menu/participez/recueil-histoires-vraies/

  19. songe Says:

    je ne regarde plus les infos

  20. PhyPhy des Bois Says:

    @Danemile : j’aimerai que ce soit une « vrai » histoire vraie… *soupir* Elle est chouette🙂

    • Danémile Says:

      On peut douter de tout ce qu’on découvre sur le net… Mais cela fait tellement plaisir aussi, de temps en temps, de croire par défaut que ce qu’on lit est vrai. Ca n’empêche pas de rester clairvoyant…

  21. tonic59 Says:

    « Bernard Werber etant l’auteur contemporain le plus inspire et le plus clairvoyant sur notre société »

    Carrément! Dit avec autant d’assurance, je ne sais pas où on peut caser le pauvre Nabe alors!

    Non plus sérieusement, j’ai adoré les Fourmis, mais de là à utiliser une pléthore de superlatifs pour décrire Werber, ça sent légèrement le fanatisme : )

  22. ema Says:

    c’est bizarre, moi je me suis tout à fait habitué aux suicides, vraiment, on s’y fait à la longue. Quelle impatience !

  23. militemix Says:

    bonjour
    Je découvre le site (après en avoir un peu entendu parler)
    C’est super sympa;
    hier soir, dans le métro, j’ai pris du plaisir à observer les gens et voir une jeune femme discuter en franglais à un quatuor d’allemandes en visite à paris..
    à 2h du mat, des douleurs pleins les pattes, tout le monde rentrait, les filles avaient des discussions animées, les couples étaient fatigués et silencieux…
    J’avoue avoir cherché, dans ton blog, si je connaissais qn !!
    Bonne continuation !

  24. Sandra Says:

    T’en rencontres souvent des refus aussi géniaux que celui-là??

  25. Stroobia Says:

    Ah! les suicidés du RER A…

  26. Mado Says:

    Juste un petit message pour te dire bravo : je viens de découvrir ton blog et je le trouve à la fois drôle et intelligent !!! Hâte de découvrir les prochains inconnus…

  27. Mélanie Says:

    Tu écris d’une telle façon qu’on a une envie quand on rentre du boulot c’est de découvrir le nouvel inconnu, bravo Marie!🙂

  28. Archibalt Says:

    la petite histoire du refus fait penser que tu dois rencontrer des gens atypiques souvent dans cet exercice. est-ce que tu abordes les gens au feeling ou tu laisses faire le hasard ?

  29. Aurélie Says:

    Super!!!! J’adore ce que tu fais Marie!!! Tu es douée!!!!

  30. La Tellectuelle Says:

    aoutch ! ils font mal aux yeux les sièges du RER A sur cette photo !

    tes refus sont presque mieux que tes portraits Marie.

    encore un grand bravo !

  31. Cyberomain Says:

    Youpi un fan de Werber.

  32. mariachris Says:

    Dieu te voit !! ah, tu me fais rrrrire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :