Instant volé #3

Elle a 14 ans, mais elle a décidé de travailler à l’argentique. Elle est concentrée parce qu’elle va prendre ma soeur en photo et qu’elle doit faire quelques réglages importants. Je suis émue parce que face à moi il y deux jeunes femmes. Hier encore c’était deux enfants. C’est le moment calme après un déjeuner de famille. Le moment où l’on pense à rentrer, où l’on est déjà dans l’après, où les parents pensent aux embouteillages, les ados à leurs rencards et les enfants à leurs jeux. Restent les grands parents qui voudraient que cette journée dure toujours! Bon week end!

39 Réponses to “Instant volé #3”

  1. Says:

    Il n’empêche, en matière de visée, ces appareils restent les meilleurs. Ils donnent un angle que l’on ne peut plus qu’approcher en se mettant à genoux, en encore.

  2. Souze Says:

    C’est beau, émouvant, et ça me fait penser à des petits moments, vécus et à vivre…
    Vivement la suite

  3. clo Says:

    Oh, oui, cet appareil est un petit bijou. Le numérique a tout changer, Il n’y a plus ces petit moments de stress quand on vas prendre la photo, faire les réglage a la cellule, développer ses films dans une cave dans le noir avec cette odeur de chimie. C’est vraiment magique l’argentique.

    Merci Marie Dinkle !😉 C’est un beau portrait que tu as fais de moi.

  4. Shine Says:

    Une nouvelle tournure pour ce blog ? ou juste une interlude ?

    Bon week end !

  5. LN66 Says:

    Je préfère l’inconnu du métro, mais, de temps en temps un petit intermède pourquoi pas ?

  6. François Says:

    Magnifique instant volé, à n’en pas douter l’un des meilleurs articles de cet excellent blog!!!

    Merci beaucoup Marie :)))

  7. Anne Claude Says:

    Vive les dimanches en famille, avec ou sans numérique.

  8. Bleck Says:

    Beau moment ! On ressent l’intensité de l’instant… La jeune fille sait ce qu’elle veut… Bravo.

    Bleck

  9. clem Says:

    J’adore ces instants volés entre deux portraits!

  10. clo Says:

    Joli portrait ! un peu façon arroseur arrosé😉
    et en plus c’est une Clo ;-)))
    il y a du talent dans cette famille

    • Groumpf. Says:

      Comment tu sais qu’elle est talentueuse ? On la voit prendre un photo, ça ne veut rien dire, tu sais ^^

  11. PhyPhy des Bois Says:

    Raaahhh, je m’absente quelques jours, et ça suffit pour que Miss Dinkle nous sorte un nouveau concept !!!😀

    Explique nous un peu, Marie… C’est quoi ces Instants volés ? Et où sont les #1 et #2 ?

    PhyPhy, bien curieuse…😉

  12. Lisa Says:

    c’est quoi comme appareil photo?

  13. Grille-Pain Says:

    Franchement, j’aime bien ce blog, les inconnus du métro c’est vachement chouette, mais je trouve que des phrases comme « Je suis émue parce que face à moi il y deux jeunes femmes. Hier encore c’était deux enfants. » et le principe même de l' »instant volé » ça gâche un peu l’ambiance rigolote qu’il y avait avant.

  14. Kat Says:

    Tu te la joues Philippe delerm??? :p
    J’aime beaucoup ton texte…très émouvant et très vrai, Bravo et bon weekend!!!!!!!

  15. Ginko Says:

    Cette photo est réussie. Le cadrage est pas mal (et je chipote) , mais le mieux c’est l’expression du regard avec le visage un peu caché par les cheveux, ainsi que la posture… Nickel Marie Dinkle ! Ah et puis joli appareil, vraiment !
    D’autre part, j’aime bien ces instants volés qui titillent notre imaginaire alors que les portrait assouvi au contraire notre curiosité. Une rupture qui reste pourtant dans le même ton « coloré ». (euh, c’est peut être pas clair :-S )

    Merci Marie !

  16. Plouf_le_loup Says:

    Elle est vraiment très belle cette photo, Marie ! Bravo !

  17. Shine Says:

    Ok, j\’attends de voir la suite alors … mais cela ne change rien pour moi, je repasserai ici🙂

  18. oreliah Says:

    Je lis ce blog depuis un moment, c’est mon amoureux qui était accroc jusqu’à ce que je penche la tête au-dessus de son épaule et découvre tous ces visages que l’on croise dans le métro, sans jamais les regarder, ou si peu…bravo de nous rappeler que notre prochain n’est pas un numéro ou un parfait inconnu mais avant tout, un être humain…

  19. vado Says:

    A 14 ans, travailler en argentique, et qui plus est en 6×6, c’est une démarche très originale ! Bravo, Clo ! C’est à peu près à cet âge là que j’ai mis les pieds pour la première fois dans un labo photo, et plus de 30 ans plus tard la virus est toujours là, même si j’ai basculé vers le numérique ( mais j’ai toujours un vieux 6×6 dans un placard).
    Un grand merci, Marie, pour l’ensemble de ton oeuvre, sa fraîcheur, sa justesse de ton, sa spontanéité. Et encore bravo à Clo ; où peut-on voir ton travail ?

    • Clo Says:

      Merci beaucoup vado. C’est trés gentil de ta part, sa m’encourage beaucoup a continuer ! Mais pour l’instant je n’ai que mes developpements de mes films.

  20. Alex Says:

    Sympa, un instant volé de temps à autre.
    C’est une future chasseuse d’Inconnus du Métro ?
    Merci pour votre blog : recevoir ces portraits rompent la monotonie du quotidien.

  21. martin Says:

    Wow. « Restent les grands parents qui voudraient que cette journée dure toujours! » J’ai fait beaucoup d’efforts pour apprendre le Français et je ne suis qu’un debutant (manifestement). Souvent, je me suis demandé, « et pourquoi? » Je suis un peu déçu. En revanche, je peux lire votre blog. Whoohoo!

  22. courtjus Says:

    je ne pensais pas qu’il était encore possible de trouver une pellicule pour ce genre d’appareil! au fait, il y a bien une pellicule dedans?

  23. chantal Says:

    De douces impressions dans ce billet, où se mêlent l’évocation du temps qui passe, le bonheur d’être en famille, et l’intériorité de chacun.
    Je trouve qu’il a bien sa place au milieu des portraits des usagers du métro parce qu’il témoigne de la même sensibilité aux autres.
    Bravo à la jeune fille pour son intérêt pour la photo.
    Continuez longtemps vos reportages pour mon plus grand plaisir.

  24. Lilibook Says:

    Chouette idée ce blog !!! Cette photo est très belle, immortaliser l’argentique en plus….

  25. jeanne Says:

    Joli commentaire qui montre bien, et chaleureusement, les sentiments des différentes générations en fin de journée de retrouvailles

  26. gilda Says:

    J’aime ces #instantsvolés (comment ça, ça fait 3 fois que je l’écris ?!)

  27. euspilotus Says:

    avec un Mamiya c220 ou c330 on ne peut mieux faire pour débuter, j’ai un C330 depuis 1977 et il m’est toujours aussi précieux et utile. Votre blog est une petite merveille et si je ne laisse pas souvent de commentaire, je viens le visiter régulièrement, beaucoup d’humanité; continuez comme cela. C’est évident que tenir un blog aussi régulièrement c’est une formidable contrainte mais, vous réchauffez le cœur des gens et probablement vous les aidez à avoir un autre regard sur les autres et ça, c’est l’essentiel. Merci Marie, on vous aime.

  28. fklv Says:

    Ah, un Mamiya C330 à objectifs interchangeables, correction de parallaxe mécanique, permettant la macro…et donnant des clichés de 100Mpixels, très doux, avec bokeh splendide, grande profondeur de champ,, synchro flash au 500ème permettant de l’utiliser à l’extérieur, et doubles expositions, tout ça pour moins cher sur ebay que le moins cher des reflex numériques qui sera bon à jeter dans deux ans. Qui n’a pas vu une diapo Velvia 50 en 6×6 projetée sur grand écran ne peut pas se rendre compte de la différence avec un moniteur, même HD.
    En plus, ça intrigue les gens et les fait sourire, tu devrais essayer pour le blog, peut être moins de refus…

  29. durand Says:

    ca fait plaisir de voir cela je travaille avec un mamiya c 33 un plaisir fou très beau portrait et les pellicules ça existe toujours et c’est pas prêt de disparaître la relève est assurée vive argentique! .A savoir pour clo voitglander fabrique un bi format 6x 6 et 6x 7

  30. Stroobia Says:

    L’esthétique de la nostalgie… mon post préféré parmi les posts de ce blog !

  31. Peppino Calamaro Says:

    Merci, pour ce petit instant de poesie.
    et je parle de la photo, bien entendu,
    mais du texte également. ça va sans dire.

  32. ethno Says:

    Bonjour Melle Dinkle,

    Merci pour ce merveilleux blog, qui redonne un peu d’humanité (le mot parait peut être un peu fort, mais pourtant je pense qu’il est approprié) à ces transports en commun où les gens (dont je fais parti finalement) ont peur de croiser leurs regards ou échanger simplement un sourire…
    Merci donc de nous faire partager ton projet, toi qui te force à ne pas rester sur de quelconques à priori, à briser la glace et aller vers les autres!

    J’espère un jour avoir la chance d’être assis a coté de toi lors d’une de tes futures interview, pour savourer discrètement et en live, cette rencontre et ce partage🙂

    Au passage, j’apprécie également beaucoup tes « instants volés ». Ils donnent de la diversité à ce site qui reste avant tout TON blog; il doit donc refléter tes pensées, ta philosophie et surtout tes envies, et du fait nous en apprendre un peu plus sur son auteur🙂

  33. olivier Says:

    Très joli.

  34. Freddy Says:

    C’est du Vincent Delerm que tu nous fais là Marie ! Merci Marie. Grace a toi j’esseyerai de prolonger un peu le déjeuner dominical.

  35. Rafael Says:

    L’été se termine et j’ouvre ton blog ce matin et je découvre ce portrait très touchant qui n’est pas pris dans le métro mais c’est tant mieux
    En résumé je dirai:

    « Tout est possible avec marie Dinkle! Yes she can impress us! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :