Julienne

Julienne avait les larmes aux yeux alors j’ai beaucoup hésité à aller lui parler. Elle avait les larmes aux yeux et répétait « La France va droit dans le mur et la ratp avec ». C’est vrai que le train affichait un léger retard, mais rien de très contrariant. Je me suis dit que le blog était une bonne excuse pour connaître les raisons de son chagrin. Julienne a 75 ans et une prothèse de hanche, elle ne supporte pas de rester immobile, assise ou debout et elle est un peu lasse du monde qui l’entoure. La vie de Julienne est un roman qui ne s’écrit pas en quelques minutes. Militaire de carrière puis réanimatrice au Samu pendant 40 ans, elle s’est retrouvée veuve avec 7 enfants à sa charge. Aujourd’hui elle s’occupe de son petit fils « et ce depuis sa première couche ». Lui aussi ne reste jamais en place, il travaille dans la restauration. C’est le fils d’une très belle femme évincée par Cécilia Sarkozy qui travaille aujourd’hui à TF1 mais dont le nom doit rester secret. Tout comme son activité bénévole. Pour être tout à fait honnête je me demande si le monde réel de Julienne n’est pas légèrement en décalage avec le mien mais  je continue d’écouter sans poser trop de questions. Les contrôleurs présents dans la rame n’en perdent pas une miette oubliant un instant leur mission première. Jusqu’à l’instant fatidique du message. Disons que Julienne ne soutient pas franchement la cause des immigrés ou des étrangers en France. Disons que la personne assise juste à sa droite n’a pas du apprécier. Disons que le message de Julienne n’en est pas un et que c’est pour ça « Que je ne m’entends plus avec Guy Gilbert, car j’ai travaillé avec Guy Gilbert le saviez vous? ». Merci Julienne!

55 Réponses to “Julienne”

  1. magnolia75 Says:

    Toujours aussi formidable !!!
    On ne s’en lasse pas.

    Compliments !

  2. LN66 Says:

    J’ai raté quelque chose ?

    « C’est le fils d’une très belle femme évincée par Cécilia Sarkozy qui travaille aujourd’hui à TF1 mais dont le nom doit rester secret. »

    On parle de Laurence Ferrari ?

    Celle qui bafouille beaucoup selon France Inter ?

    Non, je ne sais pas, je ne connais pas grand-monde à TF1 mais j’ai cru entendre que la présentatrice du journal, avait un lien avec l’ex-mari de Cécilia …

  3. olivier Says:

    Excellent. C’est ça aussi, hein!

  4. papaours Says:

    Marie dinkle dans un grand numéro d équilibriste et un art de la litote bien maitrisé !
    Merci marie dinkle diplomate de catégorie A

    PS mais qui est Guy Gilbert ???

    • Ginko Says:

      VIVE MARIE LA GRANDE EQUILIBRISTE !!!!

      ça me rappelle un peu une bd de Schuiten, « Marie la penchée ». Mais je suis d’accord avec Papaours, je ne décrirai pas mieux ce que je ressens.

    • Danémile Says:

      Qui est Guy Gilbert ? Un prêtre-ouvrier original aux fréquentations plus que surprenantes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Gilbert

      • Freddy Says:

        J’admire le Pére Guy Gilbert et je suis un peu choqué du « portrait » lapidaire et que je trouve partisan de Danémile. Mais peut etre est-ce une mauvaise interprétation de ma part.

        Concernant l’interview de Julienne. Je suis sur que tout est malheureusement vrai et que cette femme a beaucoup souffert ce qui lui a causé un tourment intérieur important.

  5. F. Says:

    J’ai beaucoup aimé la façon dont tu traites ce portrait.

  6. Ninjaw P.B. Says:

    ouah voila ce qui va pas en france, c elle

    • marie dinkle Says:

      bon j’utilise ton commentaire pour préciser que je dois modérer certains messages. Si le votre n’est pas publié c’est que vous y êtes allé un peu fort comme ici présent😉

    • redmojito Says:

      Julienne a le visage ravagé, souffrant.
      Ses propos sont brutaux ou peu crédibles.
      Peut être qu’elle affabule un peu, beaucoup et qu’elle mord dans le tas.
      Elle est too much en somme.
      Mais il y a plus toxique dans le pays ,quand même ,que cette vieille dame au bout du rouleau.

    • pimbolina Says:

      Pourquoi c’est elle qui va pas?
      Au nom de quoi la jugez vous de cette manière?
      Comme marie dinkle, je trouve que vous y allez un peu fort.

  7. Claire Says:

    Pas de commentaire sur la personne mais un grand bravo pour la rédaction de ce portrait. Joli numéro d’équilibriste !

  8. Marie Eddo Says:

    Toujours trés bien et excellente diplomatie. Guy Gilbert je crois que c est le prête  » blouson noir »!!!!

  9. Rémi Says:

    Naturellement, Marie Dinkle ne vit pas dans le monde de Mary Poppins, et je trouve honorable autant qu’admirable, de ne pas forcément aller vers la facilité ou l’autocensure complaisante.

    Bravo pour votre plume et surtout votre état d’esprit Marie !🙂

  10. Rose83 Says:

    J’allais posté un com léger mais ce portrait m’a plombée…Si différent des autres, si porteur de « misère humaine ». Mais finalement c’est çà aussi le métro!
    Enfin ce que je voulais dire au départ c’est que je suis « montée » à Paris hier et que j’ai vécu mes voyages en métro de manière différente, m’attendant (espérant ??) à chaque instant à voir débarquer Marie et son appareil photo!
    Merci encore;

  11. Anne Claude Says:

    Quand j’ai ouvert ton blog aujourd’hui j’ai regardé la photo de Julienne et j’ai tout de suite pensé: « Elle vient de pleurer! ». Bravo pour la photo et le commentaire: dans le métro il n’y a pas que des gens qu’on a envie de revoir! Mais ce n’est pour pour autant qu’il faudrait les ignorer.

    Que ceux qui ne connaissent pas Guy Gilbert lisent n’importe lequel de ses livres, disponibles dans toute bibliothèque de France et de Navarre: c’est un prêtre formidable, au moins autant qu’Hervé, l’inconnu du 14 juin!!😉

  12. a n g e l Says:

    très jolie façon d’éluder, de dire sans dire, et quelque part de respecter…
    j’applaudis…

  13. Saint-Sulpice Says:

    Bonsoir Marie,

    Une petite astuce pour éviter que ton texte débute décalé vers la droite à hauteur de photo:

    Insère entre ta photo et ton texte une ligne ( ou plusieurs selon le décallage que tu désires ).
    Tape y une lettre (ex: N ) et rend là invisible en la mettant en blanc ( à l’aide de ta palette de couleur ).
    Cela te permettra d’avoir un espace entre ta photo et ton texte, donc plus de visibilité.

    Bonne soirée et encore bravo pour ton blog, il et de grande qualité et plein d’humanité et de tendresse!

  14. leo Says:

    « Elle ne supporte pas de rester immobile, assise ou debout ». J’adore !

    • Says:

      Tu adores la souffrance d’autrui ? Ce n’est pas très honorable.

      • marie dinkle Says:

        HAHAHA non léo a juste un humour décapant, je vois ce qu’il veut dire autant dire qu’aucune position n’est confortable. VIVE LEO PALME BEYGUE. t’inquiète yu!

      • leo Says:

        C’est pas la souffrance qui me plait, c’est le brillant phrasé de marie !
        Cette phrase est merveilleuse, elle résume tout le portrait et la lassitude de Julienne !

  15. robin Says:

    ca fait quelques temps que je suis ce blog et pour le coup je suis vraiment impressionné par cet article. je prend tout les jours le rer et c’est vrai que il y a toujours des gens excentriques, dont on pourrait croire qu’il sont recrutés exprès par la ratp ! en tout cas un portrait juste qui me convainc définitivement de ton talent ! continue comme ca !

  16. Marylune Says:

    Bonjour! Voici le portrait qui m’a complètement décidé à venir déposer mon premier commentaire! Oui, il y a plein d’inconnus qui me paraissent formidables au travers de tes portraits; oui, cette dame m’a fait de la peine au premier abord et… non, il ne faut jamais se fier aux apparences, quelles qu’elles soient😉 petit message pour Julienne: ouvrez un peu plus votre coeur, vous verrez, ça ne fait pas si mal!

  17. John Kafé Says:

    Elle va finir en légume cette Julienne ….

  18. amalia Says:

    Quelle jolie psychologie tu as… Bravo…

  19. Franck Says:

    Ainsi va la vie !!

  20. Cathie Says:

    Il se passe quelque chose depuis tes derniers portraits, une empathie en quelques minutes, la fréquence de tes billets ; Marie est en train de découvrir Marie ? Je suis sûre que tu aimes ce qu’elle fait🙂

  21. Marie-Soledad Says:

    Quelle diplomatie ! Je t’admire😉

  22. Alice Says:

    Ça confirme tes talents. Parce que vraiment, là, c’était pas évident. Mais c’est merveilleux à lire🙂

  23. Maïa Says:

    J’ai l’impression d’entendre mon grand père.. certaines personnes agées ne comprennent plus le monde dans lequel elles vivent, cela va trop vite.. Mais peut etre une rencontre comme celle là lui permettra de repenser à ce qu’elle t’a dit? et de ce que tu as pu en penser? Il ne faut pas désespérer, même si c’est un travail de fourmi, ça vaut le coup d’en parler. Personnellement je m’acharne jour après jour à démonter tous les faux arguments de mon grand père..
    PS: j’ai eu droit à une déclaration dans le métro ce soir… rigolo & très sympa. Ne voulant pas donner suite, j’ai conseillé de venir visiter ton blog, pour se rendre compte de la magie de ces moments fugaces, à préserver tels quels!😉
    Merci Marie!

    • marie dinkle Says:

      Chouette! Pour le coup je pense pas qu’elle changera grâce à moi vu que je ne lui ai absolument rien dit. Je ne suis pas forcément la plus courageuse dans ces momens là alors je me contente de scribouiller. SCRIBOUILLARDE!!

  24. Jade Says:

    J’ai comme l’impression que vous la traitez de folle notre Julienne… Comme l’a dit Marie, quelques lignes ne suffisent pas à raconter son vécu et quand je vois que certains disent que Julienne qu’elle est « too much », ça m’accable. Oh mais oui, je sais ! Elle a osé dire qu’elle n’était pas pour l’immigration, c’est ça ? Mais attendez, on peut encore dire ce qu’on veut sans se faire traiter de légume quand même ?
    Julienne est simplement lasse de probablement la connerie humaine.

    Quand à moi, je ne suis pas contre l’immigration, mais honnêtement, éduquer tous ces Français ignorants avant d’accueillir d’autres personnes ne ferait que du bien.

    Bel article autrement !

    • marie dinkle Says:

      Jade: Julienne… de légume! c’est vrai que c’est pas très très gentil, mais je crois que c’était un jeu de mot.

      • John Kafé Says:

        C’était effectivement un jeu de maux…euh mots !
        Sur Julienne on ne jête pas la pierre, Jade! n’en sois pas verte😉

    • papaours Says:

      « too much » était plutot gentil ! Allusion au fait que ses propos dépassaient peut être sa pensée, une posture en quelques sortes.

  25. songe Says:

    haaaa !!! enfin le portrait de quelqu’un d’agaçant !!! en tout cas article fort bien tourné !!

  26. Ginko Says:

    Je rajoute un commentaire après avoir lu celui de Songe. Je ne sais pas vous, mais moi je vais sur ce site pour rencontrer des personnes, douces, égoïstes, courageuses, simples, rêveuses, sombres, torturées, insouciantes, réfléchies, taciturnes, ……

    Je viens ici parce ce que Marie donne une voie à chacun (avec une certaine limite, il me semble que son critère est la photogénie….. je n’ai pas encore vu de personnes particulièrement « laide » non plus…)

    A mes yeux, personne n’est « agaçant », justement, tout le monde à des choses à nous faire découvrir.

  27. caro Says:

    Portrait très très subtilement dessiné ! Bravo ça n’était pas évident

  28. tepidol Says:

    « un petit poisson un petit oiseau s’aimait d’amour tendre mais comment s’y prendre quand on est dans l’eau… »
    j’ai croisé beaucoup de gens comme cette Julienne tout au long de ma vie… toujours une histoire de décalage et souvent beaucoup d’ignorance et de souffrance cumulées.
    merci d’avoir pris la peine de faire ce portrait comme tu l’as fait. ces personnes existent, elles sont autour de nous, parfois très proches… et le plus souvent, elles sont malheureuses…
    je te souhaite une bonne journée.

  29. LN66 Says:

    Ce qui est plaisant dans les portraits de Marie c’est qu’ils reflètent l’humanité dans toute sa diversité et Julienne en fait partie.

    Un voeu pour Julienne : que votre esprit soit libre, ouvert et heureux ….

  30. Lili Says:

    Sacré Julienne! Qui sait peut être qu’un jour on vivra aussi dans son monde…

  31. Florent Says:

    Bel article malgré la complexité de la situation 🙂
    Bravo ! On en veut + !

  32. Questionentoutgenre :D Says:

    Bonsoir , il ya juste qulque chos qui me pertube : « …. ne soutint pas franchement les causes immigrées ou étranger en france ! »
    en gros ça veut dire quoi ?
    Sinon continue ton blog il est S U P E R !!!🙂

  33. songe Says:

    être agacé ne veut pas dire que l’on apprend pas de l’autre ou qu’on ne l’écoute pas ou qu’on la juge négativement enfin pour moi c’est simplement que ce que l’on découvre a travers son portrait

  34. songe Says:

    être agacé ne veut pas dire que l’on ne peut pas prendre le temps d’écouter l’autre, même d’apprendre d’elle et je ne vois pas en quoi c’est différent de me dire « tient elle m’agace un peu » de « je la trouve égoïste » ou « je la trouve taciturne » pour reprendre ton commentaire Ginko

  35. Ludovic Freppaz Says:

    J’adore ton blog ! Beaucoup de sensibilité, de vérité, d’amour aussi, vraiment je suis touché en regardant tes photos et en lisant tes textes ! Bravo, mille fois bravo.

  36. la meli-melo Says:

    Elle a un air de jeune grand-mère qui prépare des clafoutis pour ses petits enfants cette dame… Et pourtant on sent dans la fin du post qu’on peut avoir un regard de douce mamie et peut -être l’être aussi et penser des choses pas très très cools.
    J’aime beaucoup ce blog fait de petits bouts de vies, d’instants pas volés et de pleins de petites histoires racontées avec tendresse. Merci

  37. Les Bagatelles Musicales Says:

    Bonjour,
    Je trouve cette idée de blog tellement surprenante, intéressante et originale. Il y a quelques jours, je voyais à la télévision une émission qui ressemble beaucoup à ton site, remplaçant les photos par des vidéos, et je trouve cela magnifique de montrer des hommes et des femmes, dans leur vie de tous les jours, au hasard des rues, cela est même émouvant, de photographier et de raconter l’Humanité avec autant de simplicité et de générosité !
    A.A.

  38. Toninho Says:

    Un portait bien traité, bravo, sans complaisance mais sans non plus tomber dans la facilité ou pire, le politiquement correct. Vous (tu ?) vous améliorez à chacun de mes passages sans perdre votre ton… J’apprécie aussi beaucoup que certains portraits mettent de la couleur et que tout ne soit pas rose-bonbon.

  39. L’inconnu du métro | Une baignoire et des ronds dans l’eau Says:

    […] ouverts, les plus réceptifs. D’ailleurs, quand au hasard de ses rencontres elle interroge une dame dont l’esprit semble un poil étroit, la manière de décrire de Marie se fait précautionneuse, elle est habile. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :