Ignace

Il y a des personnes que l’on n’oublie pas. Il y a des portraits que l’on a peur d’écrire. Il y a des récits que l’on voudrait retranscrire. Il y a des gens qui vous accorde une heure assis sur un quai, même s’ils sont pressés, pour que la jeunesse entende leur vérité. Il y a des gens qui décident de faire de leur vie un combat, même si cela signifie ne jamais baisser les armes, ne jamais être léger et peut être même ne jamais être heureux. J’ai peur parce que mes notes sont confuses, alors si parmi vous un historien est prêt à brandir ses livres pour les abattre sur ma tête, qu’il sache que ce portrait est avant tout celui d’un homme courageux. Ignace est un réfugié politique originaire d’Haïti, un ancien révolutionnaire qui a combattu Duvalier « armes à la main et dans le sang ». Ignace a 57 ans. Il lit « Le vaudou en Haïti » de Franz Antoine Leconte. Il m’explique que le vaudou est une religion et non une sorcellerie, qu’il faut chercher ses origines en Éthiopie et que la religion la plus proche du vaudou est le judaïsme. Selon lui celui qui comprend la Thora comprend le Vaudou. C’est la religion qui a, selon lui toujours, crée le premier peuple du nouveau monde. Je suis un peu atterrée par mon ignorance, mais la première question qui me vient à l’esprit est: « Avez vous beaucoup souffert, vous ou vos proches du séisme? » Ignace sourit. Les haïtiens ne sont pas attachés au matériel et le séisme est un message du ciel. Ce n’est rien comparé aux drames que son pays a connus des siècles durant à cause de la folie des hommes. Aujourd’hui, Ignace ne comprend pas la France. Il ne comprend pas que pour obtenir quelque chose, il faille être contre elle. Lui crie son amour de la France, de la langue, qu’il défend envers et contre tous, et pourtant il sent que la France le considère comme un réfugié et non comme l’intellectuel qu’il est. Ignace veut que je comprenne alors il me raconte. En 1789 les esclaves d’Haïti se sont mutinés contre les colons qui refusaient de signer la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Durant deux guerres mondiales Haïti a payé son indépendance par ce qu’il appelle « l’impôt du sang ». Et tandis que la France collaborait, Haïti accordait la nationalité haïtienne a tout juif foulant son sol. Ignace se souvient et ses larmes coulent, lui le plus jeune prisonnier politique de son pays, se souvient de son père, brisé par une guerre qu’il jugeait sienne tant son attachement à la France était fort. Moi je ne sais absolument pas quoi dire, je reste agrippée à mon petit 4 couleurs et je lui demande ce qu’il fait pour se détendre!! « Je me réfugie dans l’irrationnel et je me demande: est ce le rêve qui est la vie ou la vie qui est le rêve? ». Aujourd’hui il attend le pardon de la France, le pardon et la reconnaissance de ce qu’il est, un universitaire, un intellectuel, un révolutionnaire. Merci Ignace et pardon si je n’ai pas restitué la moitié de notre entretien, je ne manie pas la langue française aussi bien que vous!

Publicités

84 Réponses to “Ignace”

  1. Jade Says:

    Je crois que c’est le portrait le plus touchant que tu nous as fait Marie !
    Vive Ignace !

  2. lalydo Says:

    Un magnifique moment, une rencontre inoubliable… merci!

  3. Laetitia Says:

    Je lis ce blog superbe depuis quelques temps et là, je ne peux pas ne pas mettre de commentaire… Merci Mary pour ce portrait… J’en ai la gorge nouée…
    Merci à Ignace de t’avoir répondu…
    Bonne journée

  4. Angélique Says:

    Ma gorge se noue à la lecture de ce portrait.
    Merci.

  5. Vik Says:

    Le genre de personne face a laquelle on se sent tout petit ….

  6. Marielle Says:

    Ce portrait est terriblement touchant… Merci Ignace…

  7. Thomas Says:

    « Aujourd’hui, Ignace ne comprend pas la France. Il ne comprend pas que pour obtenir quelque chose, il faille être contre elle. » A la veille d’une grève de notre corps enseignant, je trouve cette réflexion on ne peut plus juste…

    Merci pour tout vos portraits qui m’apprennent tant de choses !

  8. manonl. Says:

    Bouleversant ce portrait…

  9. Sandra Says:

    C’est un magnifique portrait que tu (je me permets de te tutoyer) nous livre là… encore un !

    Un seul mot me vient à l’esprit là tout de suite… merci !

  10. marion Says:

    Premier commentaire que je laisse sur votre très beau blog, Marie Dinkle…

    Ce portrait est splendide et cet homme, comme d’autres déjà ici mais d’une manière particulièrement touchante, d’une très profonde dignité.

    Vous savez pointer chez chacun ce qui fait sa valeur infinie, son extraordinaire dignité. Vous faites aimer les gens, sans jugement mais sans optimisme béat, et pour cela vous faites oeuvre de paix et de justice.

  11. auseptiemedelatour Says:

    C’est pourtant superbe !
    Merci du site et de ces rencontres quotidiennes.
    E

  12. Greg Says:

    Très beau portrait ! très émouvant…. Sa vie n’a pas du être facile.
    Respect pour son érudition et son courage !

    Un bémol cependant (et non pas une critique) : je ne sais pas si le retranscription de son « discours » est fidèle ou tronquée pour des raisons de « résumé » mais oui la France collaborait officiellement avec l’Allemagne Nazie, oui des Français ont aidés les Allemands, dénoncés, vendus leurs voisins, amis, collègues…
    Cependant il ne faut pas oublier que tous les Français ne l’ont pas fait, qu’une majorité n’a rien fait (pas de collaboration, pas de résistance) et qu’une minorité à résisté.

    Tout le monde n’as pas le courage, SON courage, de prendre les armes pour faire entendre sa voix, de risquer la prison (et la torture des Tontons Macoutes).. moi le premier !
    Mais Haiti était très loin de l’Allemagne du III Reich, sans Gestapo, sans Milice, sans troupes d’occupation…. les données étaient différentes….

    • marie dinkle Says:

      ben on a pas parlé de résistance non, mais tout le monde sait qu’en france il n’y a pas que des collabos! je pense qu’ignace voulait que je connaisse d’Haiti autre chose que le tremblement de terre ce qui ma foi se résumait un peu à ça faut bien l’avouer! 🙂

  13. LN66 Says:

    Très forte cette rencontre …

    Le Bouddha lui-même l’a dit : ‘La vie est comme un rêve’ … alors …

  14. LN66 Says:

    J’ai oublié le sourire et le clin d’oeil :

    😉

  15. Henri Says:

    C’est pour ça aussi que j’aime le métro.
    Merci Marie, c’est un superbe post.

  16. Emmanuel Says:

    Merci de ce beau témoignage.

  17. Géraldine Says:

    Juste sublime…

  18. celine Says:

    Marie Dinkle, tu me fais pleurer !! bravo encore, merci de nous permettre d’entrevoir l’histoire de ces hommes et de ces femmes, qui gagnent à être connus et qui méritent toute notre admiration !! Merci !

  19. robin Says:

    Très belle photo et très beau portrait pudique et respectueux. comme d’habitude finalement 🙂 !

  20. Julianito Says:

    ooouf, Quel force dans ce portrait. J’en ai les larmes aux yeux.
    Merci Marie

  21. Manon Says:

    C’est la première fois que je laisse un commentaire, et pourtant je suis sur ton wordpress tous les jours, à attendre le nouveau portrait du jour.
    Celui-ci mérite un commentaire, il m’a émue.
    Ce portrait est magnifique. Merci…

  22. #keulaire Says:

    Wahou.

  23. PhyPhy des Bois Says:

    De retour parmi les blogs, je découvre Ignace…
    Et je comprends la difficulté que tu as dû avoir pour rédiger ce billet 🙂

    Merci pour ce petit cours d’histoire… « Et tandis que la France collaborait, Haïti accordait la nationalité haïtienne a tout juif foulant son sol ». Je ne sais pas si bcp ont réussi à se rendre jusque là bas, mais en tout cas le geste est beau !

    Que dire, que faire, face à un tel personnage… A part lui souhaiter de trouver la serenité ? 🙂

  24. Alex Says:

    Quelle claque.
    Ca fait du bien de sortir de son monde de bizounours pour revenir un peu à la réalité, on l’oublie un peu trop facilement.

    (Petite remarque de forme : si tu pouvais légèrement aérer tes pavés de textes, je prendrais encore plus de plaisir à lire tes portraits)

  25. Nayrb Says:

    Pour une fois que je n’ai pas 20 milles choses à dire…
    Juste WOW. C’est un grand homme.

  26. Elo Says:

    poignant! en tout cas je t’assure que t’as réussi à retranscrire l’émotion de cette rencontre.

    bon sinon pour faire plus léger tu ne m’avais pas dit qu’il s’appelait ignace;)

    • marie dinkle Says:

      mais j’ai tellement pensé à ton chat! c’était la touche light de cette rencontre, t’imaginer en train de crier IGNACE!

      • leo Says:

        Ah c’est un chat !!!!
        Je croyais que c’était un ours…

        Blague à part, c’est un très très beau portrait.

  27. Lizly Says:

    Ton portrait m’a mis les larmes aux yeux. Cet entretien devait être très intense et j’imagine qu’il n’a pas été facile de le résumer. Encore merci pour toutes ces personnalités que tu nous fais découvrir.

  28. Camille Says:

    pfiou! Une chose est sure, tu as réussi à faire passer le respect et le charisme qui émanent d’Ignace! Un peu sur le carreau, j’en suis toute impressionée par procuration… Des gens comme ça… ça porte.

  29. Kechniman Says:

    Wahou, de belles rencontres avec le temps !

  30. ozzy Says:

    il est touchant cet homme et son histoire aussi!
    côté maniement de la langue Française ,Marie, bravo!!! je cherche désespèrement à « improve » mon anglais et c’est peine perdue ….peut être pourriez vous écrire aussi une version anglaise de vos commentaires …???J’ADORERAIS …

  31. gaëlle Says:

    un de tes plus beaux portraits à mon goût, merci…

  32. Shuenli Says:

    C’est incroyable le nombre de personnalités fortes qu’on peut croiser sans s’en rendre compte ! Autant parmi les jeunes que les moins jeunes… Ca doit être une chance indescriptible de vivre toutes ces rencontres qui doivent te marquer à jamais! Un grand coup de chapeau pour ces tranches de vies humaines qui me touchent et me marquent à chaque lecture !

  33. lamarik Says:

    Portrait particulièrement touchant! La sensibilité d’Ignace se ressent à travers tes mots Marie! Magnifique!

  34. fanny Says:

    Je m’excuse mais le vaudou (ou vodoun comme on le dit chez nous) vient du BENIN et du TOGO et non de l’ETHIOPIE !!

    Il est né dans le royaume du Danhomey (dans le golfe du Bénin).
    Les esclaves qui ont été déportés de cette partie de la côte ouest de l’Afrique ont ensuite diffusé le culte vodoun de l’autre côté de l’atlantique à savoir à dans les îles notamment Haïti, dans quelques pays américains également…

    Donc voilà..

  35. Fred Says:

    Beau portrait, belle écriture.

  36. Anne Claude Says:

    Ignace a les yeux lavés par les larmes, et il plonge son regard dans le fond de notre âme.
    Encore un superbe portrait.
    Merci Marie.

  37. Max Says:

    Stunning !

  38. Says:

    N’allez pas y voir de propos racistes ou autre, puisque cela vaut aussi pour les expatriés français, mais une révolution ne se conduit-elle pas depuis son propre pays ?
    Alors, bien sûr, de Gaulle, etc., mais là, ne devrait-il pas plutôt être en Haïti pour aider à reconstruire ?
    Je n’attaque pas Ignace particulièrement, mais ce genre — j’insiste sur le fait que je parle en général et non pas en particulier — de propos me laisse toujours perplexe.

  39. Une gourmande Says:

    C’est beau.
    Rien a dire de plus!

  40. Franck Says:

    Si on devait voter pour un des deux portraits suivant, toute population confondue et que la raison du vote n’ai aucune importance, pour qui y aurait il le plus de vote, d’après vous ?

    1 – le portrait d’ignace
    2 – le portrait de Melinda

    • tepidol Says:

      très honnêtement, je pense que les deux sont au même niveau. C’est là la principale qualité de Marie.

      • tepidol Says:

        oh pardon, mon commentaire n’a aucune raison d’être !

        j’ai confondu Melinda et Julienne. Car c’est à ce portrait que j’ai pensé en lisant celui d’Ignace.
        ces 2 portraits avec des personnes à l’opposé l’une de l’autre d’une certaine façon sont… je n’ai pas envie de mettre d’adjectif !
        merci marie.

  41. dob Says:

    Touché

  42. Tom. Says:

    Comment ne pas laisser un message devant tout ceci… ? Comment trouver les mots pour définir tout ce que l’on ressent pour cet homme, que nous ne connaissons pas, mais que nous désirons connaitre ? Comment pouvoir exprimer la totalité des sentiments que l’on ressent devant ce portait… ? Je suis incapable de répondre à chacune de ces questions. Tout ce que je sais, c’est que ce portrait est tout simplement magnifique… ! Plus encore l’est Ignace, dès à présent il est dans mon cœur et je me souviendrais de ce portrait, d’Ignace, durant toute ma vie. En voyant ce portrait je me souviens de cette phrase « Quand l’ancêtre meurt, c’est une bibliothèque qui disparait. » ou un truc comme ça… J’aurais aimé être présent dans le métro, lors de la découverte d’Ignace, de ce portrait.

  43. Marie Eddo Says:

    Eh bé : quelle rencontre! Merci à toi Marie, une question :
    Il porte quoi Ignace sur son épaule? Un drapeau?

    • vinciane Says:

      Connaissant la réponse, je me permets de répondre à la place de Marie, il s’agit du drapeau Haïtien.
      Je suis une fidèle lectrice du blog, exilée à Haïti justement….

  44. Le pou Says:

    Comment se passer de ces lignes que vous écrivez!
    Merci

  45. redmojito Says:

    Marie Dinkle a prêté sa voix à Ignace qui veut faire entendre la sienne.

    On voit bien que leurs paroles agissent!

    Merci à tous deux.

  46. Océane Says:

    Cela fait plusieurs semaines que je viens quotidiennement guetter la venue d’un nouveau portrait et ce soir je suis, tout comme bon nombre d’internautes, émerveillée par ce portrait.
    Merci de continuer à nourrir ce blog, et bravo.

  47. Jilal Says:

    Je l’ai déjà croisé ce monsieur, vers la rue du Volga dans le 20 ème.

  48. so Says:

    Ca fait du bien parfois de rencontrer QUELQU’UN …

  49. marie Says:

    Je te lis depuis le début et que dire (et répéter le même discours que tes lecteurs précédent) mais c’est ton meilleur billet, portrait.

    Ici toute la dimension que renvois la pluralité du métro est transmise.

    Merci et Bravo!!!
    🙂

  50. alicee Says:

    Je me dois de laisser un commentaire, parce que je viens de m’enquiller tout ton blog en une journée, alors voilà à la fois merci, pour ce que tu fais, pour ce que tu écris, bref pour tout quoi! Et en même temps, je te maudit, parce que plongé dans la lecture attentive de ton blog, j’ai simplement rien fait de la journée, et demain je pars pour 3 mois aux Etats-Unis! Autant dire que je n’ai plus qu’à rattraper mon retard cette nuit. Alors oui, MERCI! MERCI pour la nuit blanche… (Et merde! je t’ai tellement lu que j’ai l’impression de parler comme toi). 🙂

  51. Makkuroo Says:

    Je lis tes articles régulièrement depuis avril, je suis tombé sur ton blog par un hasard extraordinaire alors que tu en étais a tes debuts
    Je n’ai jamais eu envie de laisser un commentaire mais, depuis quelques temps, tes articles sont de plus en plus intense et vivant… C’est admirable…

    Merci beaucoup!
    Amicalement,

    Makkuroo

  52. John Kafé Says:

    « Fos ba Ayiti »….

  53. ouss Says:

    Ce portrait aura eu le mérite de me cultiver sur l’Histoire d’Haïti.

    En effet, suite à la lecture de cet article, je n’ai pas résisté a procéder à un googlage intensif sur l’histoire de ce pays.

    Merci Toad!

  54. luxe and vintage Says:

    Une bien belle leçon d’Histoire, de courage et de respect.
    Merci à vous Ignace !

  55. SamdeSam Says:

    Bonjour!

    J’ai découvert ce blog il y a quelques mois lorsqu’il n’y avait qu’une dizaine d’articles. J’ai pris l’habitude de venir chaque jour voir un nouveau portrait toujours plus attachant.

    Comme beaucoup je n’avais jamais laissé de commentaire mais Ignace (et surtout toi Marie Dinkle) m’en a donné l’envie! On prend vraiment une claque avec ce portrait, et je me dit qu’il est grand temps que les français (spécialistes des grèves à répétition, même en coupe du monde °_°) se secoue un petit peu si on ne veut pas foncer droit dans le mur!

    Merci en tout cas pour ces nombreux portraits! Continue comme ça, c’est vraiment génial!

  56. Prince Juri Says:

    Superbe portrait.

  57. luce Says:

    Magnifique portrait! Merci pour ce blog que je lis tous les jours.

  58. Kanoute Says:

    On parle de lui dans ce article du figaro (un peu ancien) et je crois avoir déja vu cet homme…

    http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-01-13/la-communaute-haitienne-de-france-reunie-pour-une-veillee/920/0/413252

    Et encore un excellent article !

  59. FG Says:

    J’ai trouvé la prose très inspirée aussi. Sans connaitre les haitiens, ça semble original.

  60. Laurie Says:

    Et dire que tout ce beau monde est à la porté de la main de chacun, assis, là, dans le métro, comme vous et moi… Pourquoi cet homme là n’est pas dans des endroits plus importants qu’une simple rame de métro ? Sans doute parce qu’il ne le souhaite pas…et c’est ce qui fait la grandeur de cet homme. Merci à lui.

  61. Sir OULD IMAN Says:

    Je sent une chaleur monter dans ma gorge… cette chaleur qui noue, comme si j’avais la gorge sèche, … j’ai du mal pour avaler ma salive…
    Fernandel se plaisait, lors de l’une de ses chansons, pour nous dire :

    « IGNACE….
    IGNACE…. c’est un tout petit-petit non charmant… »

    Mais la le charme est rompu.. cet IGNACE la, celui que tu nous peint Marie, est émouvant… et d’une dignité qui me laisse abasourdi…

    Ignace restera inscrit dans ma mémoire et La mémoire collective SE DOIT de ne pas oublier cet homme et d’en parler… pour faire vivre cette mémoire et ce courage…
    MERCI Ignace…!
    Merci Marie…!

    Cordialement,

    http://santeauquotidien.wordpress.com

  62. oreliah Says:

    C’est une belle chose qu’Ignace soit présent dans le blog et c’est un beau portrait que vous en faites. Je m’intéresse depuis peu au vaudouisme, comme le dit Ignace, il faudrait peut-être voir cela comme une religion avant tout. Il faut lire aussi Frankétienne et s’intéresser au Spiralisme, cela m’a envoutée et je pense qu’on a beaucoup de choses à apprendre de ce côté là…

  63. F. Says:

    Huuum, je voudrais pas faire le rabat-joie, mais c’est le portrait que j’ai le moins aimé. On peut sentir que cette rencontre t’as touché et quelque part c’est justement ce que je te « reproche » (ouais bon c’est pas un gros reproche hein) au fond : c’est d’avoir manqué énormément d’impartialité.

    Continue à nous faire rêver !

  64. songe Says:

    quelle belle rencontre !!!!

  65. Delli Says:

    Bonjour Marie,

    C’est un plaisir que de venir lire tes rencontres !
    J’étais assise avec mon copain à côté d’Ignace, il y a un an de cela dans le métro (ligne 2) et je n’oublierai jamais cette rencontre. Je n’avais pas eu le temps de lui demander son prénom. Je ne saurai la décrire, tes mots m’ont rappelé cet instant assez « suspendu »… Nous avions parlé brièvement de la paix et de l’importance de sourire à son prochain. Merci pour ce souvenir ! Merci de l’avoir partagé avec nous 🙂

    Delphine

  66. Marge Says:

    Ca fait un petit moment que je visite ton blog, qui est une magnifique idée, chaque portrait est unique est véritablement bien retranscrit, et je n’en reviens toujours pas de ce qui se cache derrière ces visages anonymes. On ne se douterait pas qu’une personne dans un métro, soit capable de raconter autant et parfois si peu, et dans les deux cas d’émouvoir.
    Merci de faire partager ces expériences! 😉
    Bonne continuation!!

  67. Freddy Says:

    Trés beau portrait qui à lui seul justifierai l’existence du blog. J’admire le courage de cet homme et son acharnement à défendre ses idées. Bon ceci dit tous les Français ne sont pas des boureaux et des collabo comme il peut légerement le laisser sous entendre mais cet homme est beau et on lui pardonne sa révolte au combien justifiée.

  68. Oror Says:

    Rien a dire magnifique !!!
    je parcoure votre blog depuis hier et je n’arrête pas d’y penser et de lire, j’ai mm refiler le lien à ma petite sœur de 16ans. et elle adore aussi !!!!

  69. Undo Says:

    Je découvre votre blog et ne peut m’empêcher de vous féliciter pour ce billet qui m’a mis les larmes aux yeux.

    Bravo pour ce que vous faites, je continuerai à vous lire avec attention!

  70. Vordhdhi Says:

    art deco sofas,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :