Massato et Anji

Avez vous déjà été au who’s next à Paris? C’est le salon des nouvelles tendances vestimentaires. Mes collocs et Mr S, tous membres de la Norules Corp (collectif de musique et d’art urbain) étaient invités par la marque de bière Grolsch à peindre sur une toile. Moi je suis venue comme un cheveu sur la soupe, admirer des vêtements que je ne porterais jamais parce que l’autruche qu’il a fallu dépecer pour concevoir la capuche vient de tanzanie (en vrai je n’ai même pas vu de fourrures, mais les collections ne sont ouvertes qu’aux acheteurs). Le comble de la populace hype règnait sur l’endroit. Les femmes n’avaient pas vraiment le droit de sourire sinon elles perdaient 50 points en credibilité cool. Et surtout la station Porte de Versailles n’avait jamais vu autant de sacs prada au mètre carré. J’ai repéré Massato et Anji sur le quai parce qu’ils avaient l’air à la fois perdu et amusé par la foule ambiante: le quai ressemblait à un catwalk qui découvre le rugdby. Au milieu de tout ces gens qui téléphonaient, négociaient, poussaient, le couple me faisait un peu moins peur. Que les choses soient dites, nous n’avons absolument pas réussi à aligner plus d’une phrase. Le bruit, la barrière du langage, la timidité… Autant de difficultés à surmonter. Massato m’a tendu sa carte, que j’ai aussitôt perdu dans le fin fond de mon sac, oubliant toute bienséance japonaise qui préconise de regarder avec attention et respect le petit bout de carton qu’on nous tend. Originaire de Kobé, Massato et Anji possèdent une boutique de vêtements. Le who’s next est un salon incontournable, qui leur permet de repérer les nouvelles tendances et les nouveaux créateurs qui vont compter. A paris, Anji aime manger Italien, et Massato aime le carpaccio de boeuf. Ils aiment aussi la boutique Colette, ou ils aimeraient pouvoir tout acheter. Tout deux sont très curieux de savoir si j’habite à Paris et ou… Eux sont logés dans un hôtel à Montparnasse. Ce soir ils iront au restaurant mais ne savent pas encore ou. J’aimerais pouvoir briller et leur recommander LE restaurant qui déchire mais bizarrement le seul truc qui me vient en tête c’est Hypopotamus ce qui me provoque un mini fou rire difficile à contrôler. Je crois que c’est de la faute de mon père qui tient absolument à aller là à chaque fois, nous n’avons jamais vraiment compris pourquoi. A la lecture de mes derniers portraits je me rend compte que j’ai un peu oublié de demander aux gens s’ils avaient un message à faire passer, moi j’en ai un, vive le japon! Merci Massato, merci Anji!

15 Réponses to “Massato et Anji”

  1. Ness Says:

    euh… « un catwalk qui découvre le rugdby ». l’expression m’amuse, mais le pire c’est que je ne la comprends même pas. C’est-y quoi un « catwalk » ?
    Sinon le sport à 15 joueurs courant après une panse de brebis, c’est le ruGBy, comme ça se prononce ;p Je suis sûre que j’adopterai l’expression, une fois que j’en aurai saisi la subtilité.
    un portrait amusant, mais qui fait autant le portrait du quai de la station que du couple absolument bien assorti. original.

  2. Mic Balon Says:

    Le gilet de Massato est à tomber !
    Un souvenir du Japon : je visitais les chutes du Niagara en compagnie, entre autres, d’un couple de Japonais d’un certain âge. Dans le tunnel très humide qui passe sous les chutes et dont l’éclairage nous faisait ressembler à des morts-vivants sortant d’une crypte, la dame m’a pris timidement la main, la serrée fort et ne l’a plus lâchée jusqu’à ce que nous sortions. Son mari a tenu à nous photographier toutes les deux dans une des « chambres » qui se situe dans le rocher, au niveau de la rivière. J’ai le meilleur souvenir de cette promenade où nous n’avons pas échangé un mot, seulement des sourires…

  3. Nitt Says:

    Et vive toi qui me permets de rencontrer des Japonais dans un coin où je suis quasi-sûre de ne jamais en voir passer ! (Je suis une grande fan du pays du soleil levant.)

  4. charles Says:

    je pense que les personnes dans le fond montrent bien l’ambiance qui y regnait.

  5. Clouks Says:

    Et vive le rugby*😉
    (Oui, c’est vrai que la prononciation prète à confusion^^)

  6. papaours Says:

    Ah l’hypopo quand vous étiez petites !
    Sa mousse au chocolat du menu enfant dont je baffrais la moitié, et surtout ses ballons gonflés à l’hélium que nous relachions à regret, de retour à Saint Maur, lestés d’un petit message. On les regardait le plus longtemps possible. Petit point perdu à l’horizon.
    Un, peut être est arrivé au japon qui sait.
    Merci marie dinkle.

  7. caro Says:

    Rigolo ces successions de salons. Après le Who’s next, le salon de l’auto. Le métro tout aussi noir de monde, les mêmes filles longilignes, mais comment dire, avec un peu moins de sac prada et un peu dix fois plus de mini-robes rouges et moulantes…🙂

  8. Trezene Says:

    Qu’ils sont mignons ! Massato en Arlequin et Anji en décoleté … juste un brin.
    On dirait des Vietnamiens, j’en connais qui leur ressemblent comme deux nems.
    Ou des Chinois … mais du Sud, du côté de Canton.
    En fait vus de loins, les xanthodermes se ressemblent tous, n’est-ce pas ?

    Votre photo est très « parlante », sans doute grâce à la lumière du métro, la seule qui jaunisse si élégamment. Voir la beauté en arrière-plan, par exemple. A propos de beauté, savez-vous pourquoi on dit que les eurasiennes sont toujours magnifiques ? (Réponse sur demande)

    Massato semblait vouloir dire « Nippon Go » et Anji nous adresser en un susurrement de geisha « Konishiwa ». Tout cela grâce à vous Marie Dinkle et à votre objectif, délicieusement subjectif.

    Voici un Italien sympa où nous allons souvent avec un couple d’amis cardio psy, fashion victims mais graves … Le Findi, souvent envahi par les bobos des banlieues résidentielles et un peu lointaines. Pour Massato, il y a un carpaccio servi avec une salade de roquette savoureuse ! Anji se laissera tentée certainement par un rissotto alla milanese (con midollo di bue, vino bianco, brodo, cipolla, zafferano e parmigiano !)

    Anasthase Xenimiatis

    PS

    Je reviens presque chaque été me resourcer en Grèce, pays d’origine de mes grands-parents émigrés en France. Vers Epidaure, à Trezene. Les touristes y sont toujours nombreux dès le mois de juin et accueillis joyeusement; ça les étonne toujours les assiettes que l’on casse ! De plus en plus d’asiatiques, les plus « méditerranéens » sont souvent Chinois ou Vietnamiens (Ils parlent FORT quelque chose qui réveillerait Tryphon Tournesol dans sa sieste)

    • Chriss Says:

      bonjour
      Etant eurasienne, je voudrais bien savoir pourquoi « on dit que les eurasiennes sont toujours magnifiques ». Bien que je redoute une blague à trois sous mais comme je suis une grande curieuse, je demande !
      Merci pour la réponse
      Chriss sur son îlet à l’île de La Réunion

  9. Damien Carrillo Says:

    Bonjour je porte beaucoup d’attention à votre blog depuis quelque temps alors voici mon premier commentaire.
    Il est amusant de constater que même avec la barriere de la langue vous êtes arrivé à dresser un portrait clair et concis de nos deux touristes japonais (encore des japonais ?).
    Au plaisir de vous lire.
    Damien

  10. willykean Says:

    D’accord avec toi. Les gens de la mode ont l’air tellement blazés parfois que l’on n’ose même pas les approcher. Je pense que c’est un masque. Car une fois que vous percer le mystère, ils sont comme vous et moi.

    Ils ont l’air drôle, le couple Massato, même si Monsieur prend la pose.

  11. Chriss Says:

    Très beau couple. J’adore leurs yeux rieurs, même si monsieur semble un peu méfiant. Et le cou d’Anji, wahou !
    C’est là qu’on s’aperçoit que la barrière de la langue empêche de savoureuses et non moins intéressantes conversations.
    Merci pour ce portrait.
    Chriss sur son îlet à l’île de La Réunion

  12. Fiso Says:

    L’Hippo ???
    Sacrilège ! Il y a tellement de bons restaurants à Montparnasse !!!

  13. Mr glouton Says:

    @ness: Le catwalk c’est la longue travée centrale surélevée des défilés de mode sur laquelle passent les top models.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :