Floriane

Quand j’avais 16 ans je voulais lui ressembler. Je voulais vraiment être elle. On peut donc dire que j’ai grossièrement dévisagé Floriane avant de lui parler. Au delà du fait que je la trouve vraiment belle c’est le côté « vous aurez beau me parler, m’écouter, essayer de me comprendre je resterais toujours un mystère et je ne fais même pas exprès » qui me faisait rêver et qui m’exaspérait aussi, parce que je faisais tout et n’importe quoi (surtout n’importe quoi) pour avoir ce charisme. Il est 19h45 et Floriane rentre chez elle, à Neuilly Plaisance, chez son père, employé de mairie. Elle suit un CAP brasserie-café (j’espère que je ne me trompe pas) mais pour elle ça a été comme une révélation. « C’est comme deux mondes parallèles, quand je suis en salle je suis calme alors que dans ma vie perso je suis une nerveuse ». Heureusement, Floriane a le don d’attirer les gens et de les faire parler, aujourd’hui par exemple je suis la 3ème personne qui veut la prendre en photo, il y a d’abord eu un photographe dans une boutique Adidas, puis un touriste, sur le parvis de Beaubourg et puis ben moi, qui ne remporte pas le prix de l’originalité sur ce coup là mais tant pis. Un jour Floriane ouvrira son pub rien qu’à elle et pour cela elle se verrait bien partir en Belgique par exemple. En attendant, tout les jours elle prend le métro, un jour il y avait tellement de monde sur le quai qu’elle a failli passer sous les rails, son ex l’a sauvé! Pour finir Floriane nous conseille de lire « l’herbe bleue » journal intime anonyme d’une jeune fille qui se détruit à petit feu. Elle nous laisse aussi un petit message, comme une piqûre de rappel: « L’amour, ça n’existe pas! » Quand à moi, je demande pardon à genoux de ne pas avoir été foutue de prendre une photo nette, j’ai essayé un nouvel objectif et je lutte pour le manier, pas grave dites vous bien que des 10 photos que j’ai prise il n’y en a même pas une de ratée! INCREDIBLE! Merci Floriane!

P.S. : Pour être tenu au courant des derniers portraits publiés ici, devenez fan de L’inconnu du métro sur Facebook : http://www.facebook.com/linconnudumetro.

26 Réponses to “Floriane”

  1. Rose Says:

    joli!

  2. Jovien Says:

    Encore un joli portrait pour l’inconnu du metro !

    Et très bon livre qu’est L’herbe bleue, dont l’histoire racontée par son auteure est tout aussi mystérieuse qu’elle même, et peut être également bien triste. Mais c’est à lire effectivement !

  3. Monsieur Platane Says:

    Très joli portrait.
    Outre la beauté manifeste de cette jeune demoiselle, on ne cesse de se demander quel journal est en train de lire (ou de faire semblant de lire) cet homme en arrière plan ?

    Ah bin en parlant de lecture : l’herbe bleue !
    Ce gentil faux journal intime écrit par une psychologue mormone (Beatrice Sparks) qui a néanmoins eu le talent et le génie de réussir à dégouter bon nombre de jeunes de plonger dans les travers de la drogue…

    Alors pour Floriane, énigmatique et mystérieuse, si tu souhaites te vacciner à jamais contre l’envie d’un jour essayer d’ouvrir à toi les portes de la perception, je te conseille vivement de lire Hubert Selby (qui fut adapté au cinéma, voir l’inoubliable Requiem for a Dream).

    Et pour ce qui est de l’inexistence de l’amour je suis entièrement d’accord avec toi ainsi qu’avec Jean Cocteau qui disait : « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ».

    P.S. : si malgré tes lectures, tu trouves que la drogue c’est « cool », sache que la littérature contemporaine regorge d’exemples à ne pas suivre : la cocaïne pour Arthur Conan Doyle et Robert Louis Stevenson, la Marie-Jeanne pour Verlaine, Rimbaud et Baudelaire, le LCD pour une grande partie des écrivains « beat » : Kerrouac, Burroughs, Ginsberg, Wolfe, etc. D’ailleurs, si tu souhaites te payer un trip sans te soumettre à quelconque substance chimique quelle qu’elle soit je te conseille de lire l’hilarant et le psychédélique Hunter S. Thompson, lui aussi adapté au cinéma (décidément les narcotiques font vendre…)

    • redmojito Says:

      Est-ce que vous voulez parler de Last exit to Brooklyn? C’est bien de Shelby ce bouquin décapant?
      Je me trompe peut être d’auteur dans ce cas ,désolée amis lecteurs; le titre, je le recommande à tous.

      Bonne fin d’étude ,Floriane, si vous n’êtes pas retenue avant pour un casting…

      • LN66 Says:

        J’ai lu ce livre Last exit to Brooklyn et je ne le recommande pas aux esprits sensibles ..il y a quelques scènes trash qui peuvent laisser des souvenirs noirs pour un bon bout de temps … si c’était à refaire je ne le referais pas …

        C’est comme la lecture de ‘L’Oiseau Bariolé’ conseillée par mon prof de philo alors que nous n’avions que 16 ou 17 ans … les images me restent encore … Beurk ! Beurk ! Beurk !

    • Sors ta trompette et fais Pouet Says:

      Ah le LCD c’est le plus terrible, surtout que maintenant il a même envahi nos moniteurs. (Désolé c’était trop tentant🙂

  4. RosYCruZ Says:

    « L’Herbe Bleue », je ne peux être d’accord avec qu’à 110%, il est merveilleux ce livre. Un petit bijou.
    Sinon, pour le photographe et toi, je comprends, il y a une part d’art, pour le touriste, je ne saurais définir, mais personnellement ça me dérange toujours quand je vois ça… même si ça n’a pas l’air de déranger Floriane.

  5. LN66 Says:

    Une vraie beauté … et toi Marie tu as fait une excellente photo …

    Comment ça ‘l’amour n’existe pas’ ?

    On m’aurait menti ?

    N’empêche, ça doit être un peu lassant d’être une proie pour les photographes …

  6. Alban Says:

    Si c’est un 50mm, ouvre un peu plus que F1.8, tu auras une plus grande profondeur de champ🙂

    • John Kafé Says:

      Plus que 1.8?!!! Il doit couter bonbon son objo alors!
      Même avec un 18/70 F3.5/5.6, voire 18/200 on peut faire de bons trucs.
      F/5.6, 400 iso , Mesure en pondération centrale, collimateur AF sélectionné au centre en visant les yeux…si c’est trop clair ou foncé, jouer avec les +/- EV
      Et il y a un petit logiciel qui s’appelle Noiseware qui enlève le bruit (le « grain numérique » si tu veux…) et améliore la netteté.

      Tenir les coudes contre soi , ne plus respirer quand on appuie..et ça devrait marcher ! « Devrait » car faire des photos, c’est aussi une histoire de bol !🙂

      Sinon, très androgyne cette personne, et limite inquiétante…elle a l’air résignée….Je sais pas, je l’aurais bien vue dans un clip d’Indochine !

  7. dominic Says:

    bonjour marie

    si j’ai bien compris tu la suis depuis que tu a 16 ans et tu ne l’a abordée qu’hier . je ne t’aurai pas cru si timide …. en tout cas tu est persévérante. en tout cas merci pour tout.

  8. Anne-Claude Says:

    Beau portrait d’une belle jeune fille, qui plus est heureuse de ce qu’elle fait. Avec un beau visage comme le sien et une passion pour son métier si en plus le café et la bière sont de qualité, son pub marchera du tonnerre!
    Pour que le tableau soit complet, je lui souhaite de découvrir un jour que l’Amour existe et surtout de ne pas se détruire comme l’héroïne de « l’herbe bleue » que j’ai lu à son âge.
    Bonne route Floriane.
    Merci Marie.

  9. Aurélie Says:

    Est- ce que c’est grave si à 28 ans (et demi…), on veut toujours ressembler à Floriane? Elle semble porter son caractère sur son visage, et c’est peut- être ça qui la rend aussi jolie.

  10. Lyzabeth Says:

    très belle photo et très belle « inconnue » … rien à dire

    moi aussi j’aurais voulu lui ressembler ^^

  11. Laetitia Says:

    Un regard ténébreux, un look assorti et une bouche…parfaite (non mais sans blague, z’avez déjà vu ça ?) ! Je te comprends Marie, tu ne pouvais pas la rater…

  12. willykean Says:

    Elle est vraiment très belle et elle a du style la Floriane. Si elle avait été un peu plus marron, j’aurais pu vouloir lui ressembler. Mais pour une citoyenne du monde comme moi, il n’y a pas de souci. On peut être noir de corps et blanc de coeur.

    BOn assez philosophé, je retourne à mes occupations!

  13. papaours Says:

    Chouette!
    marie diinkle quitte la surface de la rue et des choses et replonge dans les profondeurs avec légèreté.
    Je souhaite à Floriane un de ces pubs bien chaleureux que seuls nos amis belges savent offrir.

  14. Stephie Says:

    « L’amour, ça n’existe pas », Floriane 16ans sait tout de la vie ?
    je ne dis pas qu’à 75ans on en sait plus, mais de là à affirmer une telle chose, qu’on ait 16,45 ou 95ans, je trouve ça fort.
    Peut être qu’un jour elle changera d’avis quand elle aura eu un vrai flash, je lui souhaite.

  15. Une gourmande Says:

    Je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu dis qu’ado tu voulais être elle… et je te comprends, elle est superbe, de cette beauté ignorante qui doit faire son succès!

  16. Justine Says:

    Si j’ai aimé « l’herbe bleue », j’ai quand même préféré « l’herbe rouge ».
    Il y a le même goût amer, mais la seconde à un effet hilarant sur le lecteur que la première n’a pas.

  17. loulou GaGa Says:

    Sup£r !!!!

  18. DarkRedman Says:

    C’est vrai qu’elle est jolie, j’adore son visage avec ce côté mystérieux et énigmatique !

  19. Miléna Says:

    Marie tu donnes l’adresse de ton blog à tes inconnus ou pas ? Je pense qu’il serait bon d’avoir leur réactions sur ce que tu écris et de pouvoir peut-être en apprendre plus dans les commentaires. Sur ce j’adore ton blog et tout et tout je le dis même si c’est vraiment pas original vu que tout le monde adore mais bon😀

  20. Prince Juri Says:

    Oh non pitié pas « L’Herbe bleue ». C’est bon quand on a 14 ans et qu’on veut se la jouer true rebel de la life, ce livre donne d’ailleurs plus envie d’essayer que de ne pas toucher à la drogue. Moi je ne le conseillerai absolument pas en tout cas.

    Ceci étant, il est vrai que Floriane est très belle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :