Ludovic and team !

Avant de retourner à la normale et de retrouver nos inconnus du métro, je persiste et signe pour vous raconter le vernissage de l’exposition Bulgari à ma façon !

Hier soir donc j’ai monté les escaliers du grand palais en priant très fort pour ne pas faire un salto arrière vrillé sur la dernière marche. Je m’étais déguisée en femme de pouvoir ce qui par les temps qui courent revient à risquer une ITT de 4 semaines. Ce n’est pas la première fois que je vais au grand palais, à vrai dire, j’y vais depuis mon plus jeune âge, d’abord emmenée de force par mes parents puis, avec plaisir, une fois mon cerveau un peu mieux formé. Pour l’occasion la grande nef était encerclée par la reconstitution d’un diamant noir géant, j’espère qu’il y aura des photographes plus doués que moi pour que je vous montre un peu ce que ça donnait ! J’étais impressionnée par tout ce monde qui se pressait autour du buffet des vitrines et je n’osais pas vraiment poser des questions à tout ces gens en fourrure. Non que je sois membre de PETA ou de la SPA mais avec ma copine on ne pouvait pas s’empêcher de pousser des petits miaulements de chats ou de mimer l’oppossum mort. Je crois qu’on est passé pas loin de l’expulsion.

Ne me demandez pas comment je me suis retrouvée en coulisse. Ne me demandez pas comment j’ai réussi à convaincre le big boss du buffet à poser quelques questions dans sa fourmilière, il a interpellé Ludovic, lui a dit « Dit donc toi qui a un QI assez exceptionnel, si tu as 5 minutes tu peux parler à la jeune fille? » (vous avez bien entendu, jeune fille). Et c’est ainsi que j’ai rencontré Ludovic qui est un peu chef de rang si j’ai bien compris. Je vais vous dire la vérité j’ai perdu toutes mes notes c’est la première fois que ça m’arrive, tout ça au nom de la coquetterie, je ne voulais pas me balader avec mon 4 couleurs et mon Clairefontaine parmis les grands de ce monde. Ludovic travaille depuis huit ans au service d’une société privée qui organise les buffets des plus grands évènements. Fort de son expérience et de son calme olympien il dirige comme un chef d’orchestre le ballet des hommes en noirs. Attentif, sérieux, il répond à mes questions sans jamais lâcher son équipe du regard. L’avantage de son métier me dit il c’est qu’il lui permet de découvrir des lieux de prestiges, insolites, souvent très beau. L’inconvénient, ce sont les horaires, à 36 ans, il est papa de trois enfants et ce soir comme trop souvent, il ne les bordera pas avant de leur souhaiter bonne nuit. Plus tard, il ne souhaite pas que ses enfants embrassent la même carrière même si, il le sait, ils feront ce qu’ils voudront. En arrière plan je vois ma pote absolument à l’aise tester en avant première les marrons glacés. Je repense au fou rire qu’on a eu à l’entrée quand on nous a proposé des « chips aux betteraves farcies de truffes » et je demande l’autorisation de prendre une photo des cuisiniers. Ludovic me laisse faire et me rappelle que la seule règle pour faire carrière c’est de faire preuve de « savoir vivre » comme de « savoir faire ». Nous n’avons pas du tout parlé de l’exposition, mais Ludovic connaît Bulgari car « Madame aimerait beaucoup, beaucoup que je rentre un soir avec une bague ». Je lui suggère un hold up, regardez sa tête sur la photo et vous aurez la réponse ! Merci Ludovic !

16 Réponses to “Ludovic and team !”

  1. papaours Says:

    marie dinkle expulsée du grand palais pour chahut!
    Croyez moi elle en serait capable.
    Bon courage Ludovic, vous avez une sacrée prestance.

  2. Nitt Says:

    Je vais me contenter de bavouiller un immense « WAW ».

    Ah et puis un gros merci aussi. J’aime énormément quand tu sors de la rangée de strapontins.

  3. andré Says:

    Il est vrai que la tête du gars à qui on vient de proposer de faire un hold up pour offrir une bague à sa femme vaut le déplacement. Je pense que c’est le premier portrait que tu réalise sur le lieu de travail de ton « inconnu » Personnellement je préfère ceux réalisés dans le métro c’est à dire en « territoire neutre ». À bientôt

    • Anne-Claude Says:

      Non il y a déjà eu un conducteur du métro vachement sympa, un jour où les passagers ne voulaient pas parler à Marie, si ma mémoire est bonne.

      Quel que soit le lieu, les portraits de Marie sont des petits bijoux.

      • andré Says:

        c’est vrai que ce sont des bijoux ses portraits, on ne se lasse pas. On espère en lire encore beaucoup. C’est vrai qu’il y a de quoi en faire de magnifiques dans le métro parisien

  4. redmojito Says:

    Ce sont bien des tatouages sur l’avant-bras du premier cuisinier à gauche?
    Je trouve qu’ils jettent en contraste avec l’uniforme.🙂

  5. reinedebretzel Says:

    Il n’y a pas que des diamants noirs dans les vitrines! Ce monsieur me semble avoir toutes les qualités!

  6. Lahore Says:

    Miss Dinkle, ou la réincarnation de la petite souris… vous savez, la ptite souris qu’on aimerais tous être pour aller se faufiler partout et observer ce qu’il se passe derrière.
    Chapeau (ou plutôt toque) bas !

  7. Zoé Says:

    Et bien moi je dis : qu’importe l’endroit des portraits ou la raison, on rigole toujours autant avec Miss Dinkle !

  8. Poumy Says:

    L’histoire de ce cher Ludovic est touchant..!

  9. Poumy Says:

    Je rajoute :

    Merci de nous faire découvrir, pour cette expo, « l’envers du décor »! Et de montrer que derrière toute une farandole de fourrures & cie, il y a des gens qui travaillent dur pour tout ça!

  10. Baltha Says:

    Une prochaine fois faites-vous accompagner par Sean Connery.
    Baltha

  11. Marie Says:

    C’est génial de découvrir ce qui se passe côté préparation, ce côté inconnu du grand public, surtout avec un portrait comme celui là!

  12. Marie-Christine Says:

    C’est toujours un régal ;D de découvrir les portraits de Marie Dinkle. Celui-là aussi !! J’avoue que je suis fan du blog depuis quasiment le début, et c’est toujours avec impatience que je consulte le site afin de lire les pépites que l’on nous sert. Bonne continuation et excellentes fêtes de fin d’année.

  13. Justine Says:

    Merci encore une fois ! Excellent portrait, et c’est formidable de changer parfois l’idée. D’ailleurs, j’ai été assez surprise de voir le tollé qu’ont soulevé tes portraits pour cette exposition puisque j’ai trouvé l’idée formidable et que ces trois derniers articles ont tous été charmants.
    Merci de nous surprendre et de saisir les instants de vie de tous ces inconnus.

  14. Njord 91 Says:

    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :