Instant volé #7

Je suis tombée sur cette photo que j’ai prise il y a longtemps en faisant du tri dans mes dossiers. J’ai eu envie de la partager avec vous parce qu’elle me questionne: à votre avis, une photo floue peut elle être réussie? Quand mes portraits sont flous je suis vraiment déçue et fachée, mais n’y a t-il pas comme un petit moment de grâce qui sort de cette photo? J’aime le fait que la silhouette se détache de ce décor sinistre d’un bowling de banlieue parisienne, elle lui donne un cachet insoupçonné. Suis je à côté de la plaque ? J’aime de plus en plus observer et analyser les photos, d’ailleurs si vous avez des photographes à me conseiller n’hésitez pas ! A mercredi dans le métro !

56 Réponses to “Instant volé #7”

  1. soiZ la raconteuZ Says:

    Parce que oui je veux faire de la pub sur mon blog… et aussi parce que je ne suis pas objective (le photographe étant mon amoureux) je te conseille donc de jeter un coup d’oeil à nos photos de voyage et si t’es plus courageuse à nous lire… Celles d’Amerique du sud sont mes préférées, sans oublier celles du Japon. Ha et puis celles d’Indonésie aussi… Par contre il s’agit de paysages pour la plupart, mon amoureux n’ose pas prendre les gens en photos. Dommage.
    Bon voyage à toi Marie!

  2. Nathalie, Avignon Says:

    Et comment qu’une photo floue peut être réussie, quelle bonne idée de la publier !
    La silhouette noire, sa pose un peu gauche, le strike presque parfait à venir… tout est marrant dans cette photo !

  3. Pierre Says:

    Salut,

    c’est amusant que tu postes cette photo aujourd’hui, car hier j’ai découvert une photographe fabuleuse : Vivian Maier.

    En fouillant sur le Web, j’ai trouvé une photo qui est l’antithèse de la tienne. Au lieu d’une silhouette sombre sur un fond clair, c’est une silhouette claire sur un fond sombre :
    http://vivianmaier.blogspot.com/2010/12/blog-post_22.html

    Plus d’infos sur elle dans un article de l’excellent blog Lense (tu trouveras d’ailleurs des articles sur d’autres photographes, ça peut t’intéresser) :
    http://www.lense.fr/2011/01/17/vivian-maier-une-heroine-tres-discrete/

    Je pense que ta photo gagnerait à passer en noir et blanc (en renforçant un peu les contrastes).

    Et non, une image floue n’est pas forcément une image ratée ! Par exemple, j’ai rapporté de mon voyage en Thaïlande deux photos floues mais que j’aime bien :
    http://pierre.equoy.free.fr/blog/index.php?post/2010/03/24/Et-le-monde-est-ton-hu%C3%AEtre
    Tant que ça renforce ton point de vue, c’est bon !

    (je donne plein de conseils, mais je ne suis pas du tout photographe, hein, donc je dis peut-être des bêtises !)

  4. aimebété Says:

    Ben dit qu’aucune photo n’est ratée…

  5. Rose Says:

    on n’est jamais à côté de la plaque en photographie🙂
    et le flou est très joli
    reflet de l’âme (du photographe)

  6. petitadrien Says:

    Perso, je trouve qu’un flou rend le sujet/personnage un peu anonyme, ce qui peut être l’effet recherché.
    Et quand il y a une jolie composition et de belles couleurs, un léger flou peut être vraiment joli.
    Enfin, c’est mon avis perso, je suis pas photographe ^^

  7. Geotrouvetout Says:

    Bonjour,

    j’ai visité le musée de la photographie André Villers à Mougins (06) il y a quelques années.
    Dans le petit escalier qui mène au premier étage, sur le mur il y a un cadre où est écrit « Il n’y a pas de photo ratée ».
    Parfois on veut obtenir un résultat précis et on se rate, mais au bout du compte on a quand même une photo🙂

  8. Bankiz Says:

    Si il y à un photographe que j’admire c’est bien Robert Doisneau, certes certaines de ses photos sont « posés » mais certains clichés pris sur le vif vous transportent totalement à l’époque de la photo.
    Et puis on me dira ce qu’on voudra mais je préfèrerai toujours le noir et blanc :p

    Merci Marie Dinkle pour ton blog fort sympathique et ce clin d’œil à ce magnifique film qu’est Mary and Max.

  9. Piet Says:

    Hello,

    j’aime beaucoup lire vos articles toujours pleins d’humour, d’auto-dérision et de fraicheur. Ca change de lire le journal le matin😉

    Concernant les photos, je sais qu’on peut se faire critiquer (constructivement) ses clichés sur des sites comme virusphotos.com. Ce ne sont p-ê pas tous des pros, mais les infos sont toujours intéressantes.

    Bonne continuation dans votre travail & continuez à nous faire connaitre tous ces inconnus🙂

  10. andré Says:

    je ne trouve pas le décor aussi sinistre, par contre le personnage parait, comme sans doute la plupart des utilisateurs de ce endroit, insignifiant, parce que tout simplement, de passage.

  11. Le fils des âges farouches Says:

    Ya pleins d’exemples de flous artistiques en photographie : le tilt-shift (ou objectif à bascule) qui transforme un stade de football en jouets playmobils, l’explozoom, les flous de bougé et plus généralement tous les flous qui créés le mouvement, etc., etc. Certains photographes professionnels mettent un bas nylon sur leur objectif (d’autres mettent même une fine couche de vaseline) pour avoir un aspect diffus de leur photo et réduire l’image à des formes suggestives en brouillant les détails.
    Alors oui, vive la suggestion ! Vive le flou !
    Si tu veux des idées de photographes, pour moi une bonne journée c’est : se lever à 5h du matin comme les vieux paysans de Raymond Depardon, à midi une petite balade digestive dans les paysages noir&blanc d’Ansel Adams et le soir, pour faire de beaux rêves, les photos du conflit tchétchène de Stanley Greene.

  12. Blanche Says:

    Bien sûr qu’une photo floue peut être réussie. Il faut la voir comme un tableau, des couleurs, et celle-ci en est un très bon exemple.
    Evidemment, pour un portrait, c’est moins bien, et je comprends que tu sois déçue.

  13. Joliscarabé Says:

    Je n’aime pas les photos floues mais ce n’est que mon avis.
    Voici un photographe, mon frère :

    http://christophelivonnen.com/

    http://www.gazolina-artline.com/christophe-livonnen/

  14. clo Says:

    Comme toi je râle toujours après les photos floues, mais certaines, de temps en temps me plaisent quand même, voire surtout, inexplicablement… Tout le monde en parle en ce moment, mais si tu ne connais pas la révélation de Vivian Maier, qui a photographié les rues de Chicago pendant 40 ans, je te conseille de regarder les quelques clichés disponibles sur le net ou ce reportage: http://www.youtube.com/watch?v=HWEDOnBfDUI&feature=player_embedded.
    Bonne journée!

  15. Rebecca Says:

    Le flou peut en effet traduire une émotion: un souvenir perdu, un mouvement, le rêve…

  16. Ingrid Says:

    Et bien il y a l’expo d’André KERTESZ dans ta belle ville de Paris (musée du jeu de paume). Paraît qu’il faut prendre la visite guidée du dimanche =) Si jamais, par le plus grand des hasards, tu y vas ce dimanche, ça me ferait plaisir de t’y croiser car je viens de Bruxelles pour voir cette expo et si je peux y croiser une de mes blogueuses préférées et la photographier avec ma carte à fleur, ça me comblerait =)
    Je suis également un blog d’un photographe que j’aime beaucoup, qui travaille par thème, je te donne le lien :
    http://www.ludimaginary.net/blog-photographe/index.php/
    Et voilà…

  17. Francois Says:

    je te rejoins. j’ai aussi beaucoup de photos floues qui me plaisent bien et qu’à vrai dire je trouve réussies.

    moins nombrilistiquement la « littérature photographique » regorge d’exemple de photo floues et reconnues

  18. Violette Says:

    J’aime beaucoup le flou, je trouve que ça a le pouvoir de créer une ambiance surréelle, de sublimer le réel. Comme sur ta photo, le bowling devient un vrai décor, comme dans un film, et la silhouette devient évocatrice…. Bref, tu l’auras compris, je suis une fan du flou!😉

  19. Delphineb Says:

    Bravo! Je trouve que les photos floues donnent parfois de la poésie et ont du charme.
    Bravo aussi pour le site, les portraits et les idées.
    Bonne continuation

  20. Jerome Says:

    Tu as raison, une photo floue permet de rendre une ambiance, suggérer quelque chose, donner un effet de mouvement… Elle exprime parfois plus de chose que la même photo nette. Réaliser de belles photos floues n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire…

  21. Le fils des âges farouches Says:

    Marie Dinkle, je suis flou de toi.

  22. audeladelatlantic Says:

    les flous en photographie, c’est un peu comme l’impressionisme en peinture. ca marche sublimement dans certains cas, et pas trop dans d’autres, et c’est apprecie ou pas du tout!
    et regarder une photo qu’on avait jugee « ratee » juste un peu plus longtemps, regarder au dela des apparences et se plonger dans l’inconnu…au fond, c’est un peu comme parler avec des inconnus dans le metro, non?
    merci pour toute cette poesie journaliere. parfait pour mes etudiants en francais!

    • marie dinkle Says:

      tu enseignes à tes élèves à partir de mon blog parfois? tu peux m’en dire plus ?

      • audeladelatlantic Says:

        oui je leur ai donne le lien un jour, et je leur ai conseille de lire une personne par jour! c’est court, c’est vivant et c’est suffisamment simple pour les debutants (enfin… presque toujours!)

  23. Philémon Says:

    Il y a plusieurs façons de voir le flou. Une mauvaise mise au point, un effet de la profondeur de champ, ou alors simplement un bougé.
    Moi, je ne jette jamais mes photos, je retrouve dans certaines prises en faible lumière par exemple, sans pied, un bougé qui donne beaucoup de poésie à la photo, comme celle-ci de Maud Lübeck (artiste très sensible au demeurant) prise lors d’un concert aux 3 Baudets http://loeildephilemon.wordpress.com/2010/07/18/ange/
    Je t’avoue que j’ai été très surpris lorsque j’ai chargé ma carte mémoire sur mon PC.
    Sinon, j’ai un jeune fils photographe, qui est accro à l’argentique N&B, qui fait de très jolies photos et pour lequel le bougé, ou le léger flou, rajoute à la dimension de l’œuvre. et ce n’est pas ma fierté de père qui parle, mais l’œil du photographe amateur et passionné. Je suis assez bluffé.
    Son travail est là http://pur-ple-cow.tumblr.com/

  24. Anne-Claude Says:

    Visiblement il n’y a que moi ici qui n’aime pas les photos floues: je suis myope et devant une poto floue j’ai l’impression d’avoir perdu mes lunettes or je déteste perdre mes lunettes!!!
    Peut-être qu’un jour j’aurai la sagesse d’accepter mon (leger) handicap!

  25. Ingrid Pawoë Says:

    Bonjour,
    Je suis une toute nouvelle inscrite, j’en profite donc pour te dire que j’adore ton travail plein d’humanité, d’humour, de poésie et de positivité!
    Je réagis à cette photo car pour ma part j’ai développé depuis quelques mois sans vraiment savoir pourquoi un amour pour le flou: http://www.ingridpawoe.com/photos.htm (cf. 2ème rubrique)
    Peut-être cela ma parle-t-il en termes de vibrations…
    A bientôt.

  26. granis Says:

    Techniquement, on pourrait dire qu’elle est ratée, tout étant un peu flou, tu n’indiques aucun point de vue précis.
    Mais artistiquement, elle a un certain cachet. De toute façon, une photo réussie, c’est un photo qui transmet quelque chose, une impression, une émotion. Le reste compte assez peu.

  27. Christine Says:

    Une photographe que j’aime beaucoup : http://marietom.aminus3.com/

  28. pascalleopold Says:

    Lu récemment et attribué à Henri Cartier Bresson : « la netteté est un concept petit-bourgeois. » Serais-je petit-bourgeois en croyant que la majorité des gens préfère une information claire, simple à lire. Le flou n’est-il pas pour les élites ? Ne doit-on pas le laisser à la peinture ? (Qui se conçoit bien s’énonce clairement) Certes, le charme du paradoxe : Un flou clair :-))

  29. Bretzel Says:

    En plein mouvement, la jeune femme est sauvée in extremis par la large barrière blanche fermant l’allée où — il s’en est fallu d’un pas ! elle s’apprêtait à s’engager… Allée ? sinistre impasse, « voie toute tracée », rails qui « conduisaient tout droit » à.. la trappe !
    Grâce à la barrière-bouée qui déborde généreusement, ceinture de sécurité, de protection, « enceinte blanche de vie », tous les possibles restent ouverts à la jeune femme en noir sauvée de l’inéluctable…
    Suspendue en plein élan, la femme se laisse alors traverser, entre tête et cœur, par le fleuve rouge ondoyant de la vie imprévisible…

    Bref : c’est une photo extraordinairement vivante — parce que le flou permet à la vision de se décoller – de se décaler – du réel qu’introduirait la netteté en obturant tout autre chemin : le flou nous met ici dans la même position que la jeune femme et nous « sauve » de l’impasse d’une vision préformée.

    Mais si le flou joue aussi bien, c’est parce que la construction de l’image est très solide : jeu des horizontales et des obliques, opposition des lignes rigides et des zones onduleuses, verticales en contrepoint diagonal parfait (silhouette noire-courbes-mouvement-deux jambes // deux poteaux-blancs-raides-statiques), sobriété et force symbolique de la gamme chromatique…

    Une photo ‘vide’ ne serait pas sauvée par le flou. Mais, ici, c’est le flou qui révèle la richesse latente de l’image – et c’est une heureuse idée de l’avoir publiée, Marie : bravo et merci pour cet instant… « en vol »…

  30. Sofilafolie Says:

    qq photographes que j’aime : Nan Goldin, Fred Jacquemot, Pierre Terrasson, et pour les plus anciens : Cartier Bresson, of course.
    Voilou.
    Premier com sur ton blog que je suis depuis genre un an, avec beaucoup beaucoup d’enthousiasme. Drôle car moi, je ne vais pas à la rencontre des gens du métro, par contre je fantasme leur vie… peut être que je monterais un blog aussi, qui sait?

  31. GUY Says:

    C’est un peu dommage que toute la photo soit floue… Il aurait été génial d’avoir le personnage flou avec le décor net. Cela aurait nécessité un pied et un temps de pose un peu long… Mais l’ombre chinoise est déjà très bien…

  32. papaours Says:

    Willy Ronis était trés satisfait d’une photo floue qu’il avait prise je crois en sortant d’un bar de Barcelone (alcoolémie non précisée) dixit le paneau explicatif à la retrospective parisienne 2010.
    Alors si le grand Willy à pu se le permettre pourquoi pas marie dinkle ?

  33. martin blink Says:

    Uta Barth.

  34. charles Says:

    moi j aime bien Camille Vivier et Andreas Gursky. Le derniere est pas vraiment inconnus :p

  35. mathieu Says:

    qu’est-ce qu’une photo réussie ? Pas forcément une photo nette, une photo piquée, photo de studio, de pub, au flash ou léchée. Berk !.
    Le flou ? il y a le flou de bougé, le flou de mise au point, le manque de lumière ou de profondeur de champ, le grain ou le bruit, c’est un vaste sujet que les photos floues c’est tout un genre photographique, elles retranscrivent mieux que d’autres le mouvement, les photos floues donnent de la transparence, de la poésie et de l’incertitude et à cette heure avancée de la journée qui fut longue je ne peux citer que le travail de Ernst Haas, magnifique photographe autrichien un des premiers maîtres de la couleur il était chez Magnum je crois, mais il y en a d’autres et puis il y a moi car paraît-il…

  36. Hélène Says:

    Je l’aime bien ta photo, le contraste entre cette silhouette gracile en noir et ce décor glacé déclenche une émotion…et c’est ce qui compte, non, l’émotion?
    Ou bien je l’aime parce que je suis souvent floue moi même?!

    Je fais souvent des photos en contre-jour involontairement, la plupart passe à la poubelle, mais parfois ça donne un résultat inattendu.

  37. BerliNoir Says:

    À mon humble avis cette photo est loin d’être ratée ! Déjà elle n’est pas si floue que ça, on distingue encore les quilles individuelles et on lit « Brunswick » au fond. Ensuite la qualité floue renforce très joliment le mouvement, que l’on lit dans la position des jambes et des pieds ainsi que dans la chevelure de la personne dans la photo. Si elle avait été statique, ce serait peut-être raté, mais là tout suggère le mouvement. C’est une photo « impressionniste » en quelque sorte !
    C’était une question rhétorique pour recevoir un concert de louanges ? Ça fait parfois du bien au moral🙂

  38. Cline Says:

    Bonjour Marie,

    Comme photographe qui travaille avec le flou, tu peux aller voir Sarah Moon.
    Pour une réflexion sur le photo, tu peux lire la chambre claire de Roland Barthes. C’est un peu philo, mais super intéressant !

    Sinon, j’adore ton concept, très humain ! Merci.

  39. antoinelechat Says:

    Salut à toi Marc

    Oui une photo floue peut-être réussie ! (comme elle peut-être ratée) – j’aurai toujours plus de respect pour une photo et son auteur du moment où je ne vois pas la technique et le materiel sans rien de plus.
    je suis plus touché par quelque chose qui sort de l’image léchée et trop soignée sans rien de plus.
    Le principale étant que tu fasses les photos avec ton feeling, et ceux sont aux autres de dire ce qu’ils ressentent

    Continue et bonne chance

    Antoine

  40. véronique Says:

    Prenez le temps de cliquer sur ces liens … vous aimerez, j’espère !
    j’aime les photos floues et celle que vous nous montrez aujourd’hui me le confirme

    http://luminosites.blogspot.com/
    http://www.elainev.com/index.php?homepage=1
    http://phasme.blogspot.com/
    http://ronanjoncour.blogspot.com/

  41. Ilo Says:

    Perso je ne connais pas beaucoup de photographes à part mon père =p
    Je te conseillerais donc d’aller voir le site lightmotiv.com ( Eric Le Brun )
    Voilou !
    Merci encore pour tous tes portraits.
    Je visite ton site depuis son commencement et tous les jours c’est un petit moment de détente et de bonheur =)
    ( avant hier j’ai pensé à toi car dans le métro lillois un homme à chanter pendant 20 minutes du MJ et tout le monde, moi compris, avons tapé des mains et chanté avec lui, ça fait du bien et c’était très agréable ! )

  42. elsa Says:

    Elle est très belle cette photo. Elle permet au lecteur de rêver de par son côté flou.

  43. Charline Says:

    J’adore les photos flous! Je pense que c’est plus difficile de faire une belle photo floue par rapport à une belle « photo classique ». Et la tienne est magnifique!

    Je profite de ce premier message que je laisse ici pour te dire que j’adore ce que tu fais.
    J’espère te croiser un jour dans le métro.😉

  44. Nayrb Says:

    Les photos floues peuvent être réussie, tout dépend ! Là comme tu le fais remarquer, le fait que la silhouette se détache du fond lui donne en effet un certain cachet, et rajoute je trouve du mystère🙂

    Par contre, je te conseillerais un lycéen qui fait des photos que je trouve vraiment pas mal, ici🙂 http://photosbryan.tumblr.com/ (Bouh, l’auto-promo que je fais :o)

  45. Armand TchouTchou Says:

    Intéressants, certains commentaires postés ici🙂 J’en rejoins beaucoup, parfois le flou ajoute un plus indéniable à certaines photos! Avant d’avoir un trépied, ça m’énervait de faire des photos flous alors je faisais exprès de bouger. Du coup, je « dessinais » avec des lumières, des immeubles. Parfois, ça rend pas mal, j’aime bien une de mes photos de Hong Kong où j’essayais de dessiner des cœurs ^^

  46. riana Says:

    Tu connais peut-être déja, mais je trouve intéressant le travail de Rineke Djikstra, qui fait des portraits à l’atmosphère souvent étrange et pleine de questionnements.. Les tiens sont beaucoup plus chaleureux et sympathiques🙂 J’ai jamais posé de commentaire mais je suis ce blog depuis les premiers mois et donc j’en profite pour te féliciter pour la démarche, les photos et le blog🙂 bravobravo! bonne continuation🙂

  47. Lulubelle Says:

    J’ai fait une photo ratée magnifique ! En fait, il y a 2 photos sur la même (je sais pas comment ça se fait, j’y connais absolument rien !)
    Un couple danse un slow. En bas, l’homme est de dos et la femme de face, en haut c’est le contraire. Un trait de lumière sépare ces deux photos d’une partie où l’on voit un jeune homme rêveur appuyé sur un mur qui les regarde. Sur le mur derrière lui, juste au dessus de sa tête, un tag représentant une bulle de pensée en BD contient un coeur rouge.
    J’ai pris cette photo au hasard d’une soirée. Depuis je la chéris !
    Alors vivent les phtos ratées !

  48. Céline Says:

    Je suis tombé par hasard sur ton blog hier soir, et j’adore le concept.
    On trouve des gens vraiment intéressants dans le métro, je devrais essayer de leur parler de temps en temps.
    Certain m’ont fait sourire, d’autre m’ont ému, alors que bon, au final ce ne sont que des mots et des photos.

    Pour les photos j’adore Brice Portolano, c’est particulier, mais je trouve son travail vraiment excellent.
    http://quatrepointzero.blogspot.com/

    Bonne continuation, et surtout merci : )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :