Johannes par Roxanne

J’ai adoré le fait que cette rencontre se fasse dans un avion, et que la photo soit un peu « amateur », bravo Roxanne !

Johannes est allemand. Assis à côté de moi dans un vol Singapour-Dubaï, on a commencé par échanger notre désarroi face à nos deux écrans « tueurs d’ennui » qui demeuraient désespérément noirs. De fil en aiguille et pour tuer le temps, on s’est donc raconté nos vies.

Briqueur de carrosserie à Berlin de 18 à 20 ans, garde-mioches en vacances de 20 à 23 ans en Afrique du Sud, DJ à 24 ans au Brésil, « multifonctions » sur un yaght de luxe de 25 à 26 ans sur toutes les eaux du monde, chanteur pour la comédie musicale Moulin Rouge en Turquie à 27 ans… Johannes fait partie de ces gens qui ont déjà vécu 10 vies en une, à seulement 30 ans !

Aujourd’hui, il vit en Australie où il a l’intention de s’installer pour de bon. Il y aime la proximité avec la nature, le soleil non-stop et l’évasion dont il peut savourer le goût sur son bateau, en allant voguer le Pacifique. C’est d’ailleurs souvent l’aventure : il est déjà resté coincé sur un banc de sable pendant 6 heures et a échappé de peu à un naufrage en règle, menacé par 2 baleines en balade et jouant à « qui saute le plus haut ».

Sinon, il y enseigne l’hygiène de vie, en proposant des formations mêlant nutrition, méditation et activités sportives, à un public australien très sensible au bien être. Depuis ses 17 ans, Johannes est, en effet, végétalien : il ne mange aucun produit d’origine animale et ne s’autorise que des fruits et légumes crus ! C’est aussi le type le plus organisé jamais rencontré : il a déjà fait ses cadeaux de Noël 2011 : une façon d’acheter « sans pression », et « uniquement ce qui fera plaisir à coup sûr ». Alors que je m’apprête à faire un somme, il dégaine un agenda épais, chargé de cartes postales, « une pour chaque anniversaire des gens qui me sont proches », qu’il s’apprête à griffonner. Je lui demande s’il a un message pour les lecteurs du blog de Marie Dinkle, dont je lui ai expliqué le concept : « profitez de tout ce qu’a à offrir le monde », me dit-il. Je transmets.

 

Publicités

16 Réponses to “Johannes par Roxanne”

  1. Guigui Says:

    Impressionnant celui-là! J’aime bien le style aussi…

  2. Laristo Says:

    Portrait sympa.
    On comprend bien que cet homme n’ as pas fait beaucoup d’études, ce qui ne l’ empêche pas par ses nombreuses et variées expériences d’être heureux et de réussir sa vie au bout du monde.
    Mais pour profitez de ce que le monde a à offrir, on est pas obligé d’aller loin.

    • nathou34 Says:

      Où est le rapport avec les études ??!! Avoir un bagage universitaire ou non n’empêche personne de réaliser ses rêves et ses envies ! Vraiment très curieux ta réflexion Laristo !

      • Fédébric Says:

        Non non c’est une bonne remarque. Il n’a probablement pas fait beaucoup d’étude ( mais ce n’est pas sur) C’est ce que j’ai pensé aussi!

  3. Kamzy Says:

    Presque surréaliste de A à Z ce portrait. La rencontre aurait eu lieu dans un voyage spatiale ça serait passé nickel !

    Mais ça redonne le sourire tout de même et laisse rêveur.

  4. Crikette guilimaux Says:

    Belle philosophie de vie ! Merci pour ce témoignage.en effet il a déjà bien roule sa bosse !

  5. Nicomexico Says:

    Digne de Marie Dinkle!

  6. LN66 Says:

    Un vrai jouisseur !

  7. Ceriat Says:

    Le portrait est sympathique et un voyage en avion nous change un peu. Quelle organisation ! Il ne doit pas être trop stressé.

  8. Pedro la Rocaille Says:

    ressemble a Jude Law un peu 😡

  9. kiwinini Says:

    Wahouuu ! LA rencontre! Un type extraordinaire que celui-là … Un bonhomme pas commun pour un portrait bien singulier … !! Oui, je suis d’accord avec KamZy, ca laisse réveur… Et moi j’aime ++++

  10. Anise.p Says:

    Très beau portrait qui mets du baume au coeur pour toutes ces vies que l’on peut vivre ^^

  11. auxecrires Says:

    Le contexte de l’avion est beaucoup plus propice à la discussion que celui du métro. On ne discute pas « toujours » avec son voisin mais souvent quand même. Lorsqu’on vole pendant de longues heures, c’est assez agréable de tomber sur quelqu’un de sympa et d’échanger librement de choses et d’autres. Le temps du voyage, ce quelqu’un nous est super proche. On le touche à peine on bouge ; on doit parfois même lui demander la permission pour aller aux toilettes… Ce compagnon de galère est aussi quelqu’un qu’on ne croisera sans doute plus jamais de la vie. Des circonstances bien particulières où se mélangent proximité et anonymat et qui peuvent se prêter à la confidence.
    Bravo a Roxanne d’en avoir profité pour faire un portrait !

  12. ElBigoud Says:

    Awesome!

  13. Sandra Says:

    Totalement d’accord avec Pedro La Rocaille, c’est le clone de Jude Law, ce monsieur ! Ca m’a tout de suite frappée alors que je ne suis pas trop fan 😉
    Très beau portrait !

  14. Le Parisien Liberal Says:

    carpe diem, message recu 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :