Madame Gérol Albertine

Madame Gérol a des lunettes qui tiennent avec une grosse ficelle. C’est ce qui m’a donné envie d’aller lui parler. Madame Gérol est né le 8 mars 1945 à Fort de France sur la montagne Pelé, une terre de paix jusqu’à ce que les gens « se mettent à crier, à buter, à casser le Saint Pierre, n’avez vous pas entendu cette histoire »? Madame Gérol va me raconter beaucoup d’histoires et me confronter aux limites que je me suis imposées depuis le début de ce blog. Que faire lorsque la parole de l’autre dépasse ce que l’on a envie d’entendre? Ecouter, sans chercher à retranscrire, poser son petit carnet de note, prendre la main quand l’autre vous la donne, se dire alors qu’on fera le tri plus tard, finalement reprendre le carnet, être mal à l’aise, rougir, sourire. Il ne faut pas appeler madame Gérol Albertine, c’est madame Gérol ou maman de coeur, je choisis l’option madame. Madame Gérol dit que son métier c’est de voir le monde, de voir ceux qui ont les yeux bleus mais la langue aussi claire que la sienne. Aujourd’hui, elle se rend à Saint Denis, soutenir une manifestation à la mémoire des esclaves d’Afrique. Madame Gérol dit qu’il faut faire attention à ce que l’on dit aux enfants, et qu’il faut les nourrir, spirituellement et matériellement. Elle me prend la main et me demande de prier tout fort avec elle, je me dis qu’après tout, comme a dit Kirsten Dunst en recevant sa palme d’or (oui oui carrément) »it’s a once in a life time ». Voilà, pour finir, Madame Gérol me donne son livre qu’elle me dédicace, et me demande de le donner à quelqu’un dans la rue quand je l’aurai fini ça s’appelle « Née avec un sceau sur la tête ». Merci Madame Gérol !

Advertisements

25 Réponses to “Madame Gérol Albertine”

  1. Lumane envolée ! Says:

    J’aime beaucoup ce billet et la réflexion qui l’accompagne, sur ta démarche et ses limites.

  2. andré Says:

    Madame Gérol nous rappelle, à juste titre, que le 23 mai est la date commémorative de l’esclavage, ce que beaucoup de gens ignorent. Merci Madame Gérol !

  3. deveuve christele Says:

    dis moi est ce que la manif de la dame correspondrait a cette vidéo que je partage sur facebook, où la police francaise nous fait honte!!!!
    http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fxinu03_l-envers-du-decor-de-la-commemoration-de-l-abolition-de-l-esclavage-du-10-mai-2011_news&h=3259d

  4. dofuerte Says:

    Whaoo!!! Impressionante Mme Gerol!!! Avez vous lu ce livre???

  5. Céd. Says:

    Magnifique blog, et magnifique moment de vie dans ce témoignage. Continuez !

  6. Clochette Says:

    Moi je trouve ça magique ces rencontres que tu/vous fais(tes)!!

  7. paleomichi Says:

    Cela doit etre tres emouvent de pouvoir avoir acces a quelque chose comme des petites fenetres sur la vie des gents. Je trouve cela genial en ce blog.

    P.S.: Je vais venir à Paris ce weekend, donc si pendant que tu parle sur le metro avec quelq’un, une fille surexcitèe s’approche en criant avec l’accent italien « Wooow, tu es la fille de l’Inconnu du Metro!!!! » ce serais moi 😛

  8. andré Says:

    En tout cas son idée de donner un livre qu’on a lu à quelqu’un dans la rue pourrait être le départ d’une formidable chaine de solidarité et d’économie. Chacun n’achetant qu’un livre et en recevant des dizaines si la chaine ne se brise pas. Bravo Mme Gérol

  9. redmojito Says:

    Could be twice in a life time, who knows? :-))

  10. Nathalie, Avignon Says:

    Quel ton inimitable tu as pour raconter tes rencontres !
    Ce n’est pas seulement la diversité des personnages que j’aime dans ce blog, c’est le ton très personnel qui l’anime (très sensible aussi dans le billet précédent).

    C’est toujours un énorme plaisir de te lire.

    Le livre, il faudra le laisser sur un banc pour qu’un maximum de gens le lise (voir bookcrossing.com) !!!

  11. Mamz' Says:

    Wouha. L’un des billets les plus puissants.. son idée du livre me fait penser au fabuleux Pay It Forward de Catherine Ryan Hyde.

  12. les cafards Says:

    superbe encore une fois !

  13. J-Jacques Says:

    C’est quand même incroyable les rencontres que tu peux faire ! Merci de nous les faire partager. Celle-ci est vraiment forte.

  14. Ceriat Says:

    La tristesse dans le profond regard de Madame Gérol est émouvante. Ce qu’elle dit est plein de bon sens.
    Je comprend qu’il doit parfois être difficile de trier les mots échangés avec des personnes que l’on croise un moment seulement.

  15. reinedebretzel Says:

    Ha! Sa terre natale est volcanique, non, comme elle? Ca déménage et elle a le coeur au bon endroit! Merci Marie, merci Madame Gérol

  16. Arielle Says:

    J’aime toutes ces rencontres dans le métro, quelle superbe idée !

  17. Malifaz Says:

    Original comme blog, comment peut venir cette idée de réaliser des portraits avec une courte biographie ?

  18. Zute Says:

    Mme Gérol est néE

  19. Thomas Says:

    Je pense qu’il y a une confusion entre Fort-de-France et Saint-Pierre pour le lieu de naissance de madame Gerol. Saint-Pierre est une ville située au pied de la montagne Pelée et a par le passé était rasée entièrement par une de ses éruptions. Fort-de-France est elle sufisamment éloignée pour ne pas être inquietée par cette éruption. Du coup naitre à Fort-de-France sur la Montagne Pelée me paraît hautement improbable 😉

  20. Sécotine Says:

    C’est un beau billet, une belle rencontre, une belle personne que cette Madame-Gérol-maman-de-coeur ! Le genre d’échange qui change un peu la vision que l’on a de notre entourage, de notre quotidien… Il y a des perles partout, et plus souvent encore là où on ne les attend pas !
    Et ce livre, alors, il est bien ?

  21. Perfumes & Wellness Says:

    Génial ce billet…!
    Cette DAME est une bien grande Dame… pleine de passions, débordant de vie….

    Et alors pour le livre… UN PETIT MOT DU LIVRE svp !

    Biz….

  22. Aline - La Homemade Box Says:

    Gros coup de coeur pour ce portrait! Le nom Madame de Coeur lui va très bien et j’ai beaucoup aimé les mots qu’elle t’a dit et du geste de fin.
    As-tu fini de lire ce livre et l’as-du donné en « héritage » à un inconnu dans la rue?
    (C’est dommage que tu ne continues plus ce blog ^^’)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :